Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un habitant de Cenon tué d'un coup de couteau, le meurtrier présumé en fuite

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Gironde

Un homme est en garde à vue à l'hôtel de police de Bordeaux dans l'affaire du meurtre de Cenon. Un homme de 52 ans a été tué mercredi soir d'un coup de couteau porté au cœur. Le meurtrier présumé était encore en fuite hier soir.

Photos d'illustration. Les pompiers sont intervenus vers 19h pour tenter de sauver la victime
Photos d'illustration. Les pompiers sont intervenus vers 19h pour tenter de sauver la victime © Radio France - radio france

S'agit-il d'un guet-apens sur fond de règlement de comptes ? Il est encore trop tôt pour le dire. Mais certains détails peuvent le laisser penser. D'après les premiers éléments de l'enquête menée par la Police judiciaire de Bordeaux, la victime se trouvait dans le parc Palmer avec sa femme et ses enfants quand un autre groupe est arrivé sur les lieux et a voulu s'en prendre à l'un de ses fils. Le père de famille s'est interposé et a reçu un coup de couteau en plein cœur. Il était mort à l'arrivée des pompiers. L'un de ses fils a été sérieusement blessé au thorax, l'autre plus légèrement à la main. 

Les agresseurs -dont le nombre est pour l'instant indéterminé- étaient, semble-t-il, venus régler un litige avec l'un des enfants de la victime pour un motif qu'il reste à déterminer. L'homme en garde à vue serait impliqué dans cette querelle à l'origine du drame de mercredi soir.

L'épouse de la victime est une employée municipale, elle travaille dans une école de Cenon. D'après le maire, Jean-François Egron, il s'agit d'une famille kosovare bien intégrée et sans histoire. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu