Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un père jugé à Saintes pour avoir voulu organiser l'enlèvement et le viol de sa fille

Le père d'une petite fille de 9 ans avait diffusé une annonce sur le darknet pour organiser l'enlèvement et le viol de celle-ci. Il est jugé ce mercredi à huis clos au tribunal de Saintes avec l'homme qui avait répondu à l'annonce. Ce dernier a été arrêté juste avant de passer à l'acte.

Tribunal correctionnel de Saintes
Tribunal correctionnel de Saintes © Radio France - Gérald Paris

C'est un procès déroutant et effrayant qui se tient ce mercredi à Saintes. Un père est jugé pour avoir commandité, depuis sa prison, l'enlèvement et le viol de sa fillette de 9 ans. Un Vosgien de 41 ans avait répondu à l'annonce passée sur le darknet, le réseau internet caché. Il avait été stoppé à temps. 

Le procès se déroule à huis clos au tribunal d'instance de Saintes. La demande a été faite par l'avocate de la petite fille et sa de mère. Au moment des faits, fin 2018,  la petite fille avait 9 ans : "Je ne souhaite pas qu'elle tombe sur les détails sordides de cette affaire dont elle a été protégée par sa mère depuis le début" a déclaré maître Vanessa Chaleix avant de demander que seules les personnes concernées par le procès puissent y assister. Une demande acceptée par le tribunal, d'autant plus que les personnalités des prévenus sont définies comme narcissiques

Une annonce sur le darknet pour enlever sa fille

L'affaire date de novembre 2018. Depuis la prison de Bédenac au sud de la Charente-Maritime où il purgeait une peine pour viol sur mineur, le père de famille avait lancé un appel sur le darknet. C'est ainsi que l'on appelle le réseau internet caché qui sert majoritairement à des pratiques illégales. Il veut organiser l'enlèvement et le viol de sa fille de 9 ans. Un Vosgien de 41 ans répond à l'annonce. Il est interpellé à la descente de son train à Bordeaux le 11 novembre. Un enquêteur avait suivi les échanges des deux hommes, ce qui a permis d'arrêter le quadragénaire avant son passage à l'acte. Dans son sac des outils et accessoires pour enlever la petite fille : deux paires de menottes, des gants, du ruban adhésif, et des câbles en plastique. 

Les deux hommes sont jugés pour tentative de viol sur mineur de 15 ans avec torture ou acte de barbarie.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess