Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un père jugé à Strasbourg pour avoir refusé de faire vacciner son enfant

lundi 9 novembre 2015 à 12:16 - Mis à jour le lundi 9 novembre 2015 à 18:50 Par Céline Rousseau, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass et France Bleu

Un père a été relaxé ce lundi par le tribunal correctionnel de Strasbourg. Il était pour avoir refusé de faire vacciner son enfant de 20 mois avec le DT Polio. Il estime que les risques pour sa santé sont trop importants.

© Maxppp

Strasbourg, France

Mickaël Lecomte refuse de faire vacciner son nourrisson de 20 mois contre la diphtérie, le tétanos et la polio. Le DTP est un vaccin obligatoire en France. Le père de famille comparaissait ce lundi devant le tribunal correctionnel de Strasbourg pour non assistance à personne en danger. C'est un médecin du centre de vaccination international qui a signalé son cas parce que Mickaël Lecomte doit rejoindre sa femme expatriée au Gabon.

"Je fais attention à mon fils"

_Pour ce père, les médecins font preuve d'un "**acharnement" à son égard**. "_On a vu 5 médecins, on a vu la PMI, on a été entendu chacun séparément à la brigade des mineurs, comme si on était des terroristes", raconte Mickaël Lecomte.

"J'ai lu beaucoup de livres, beaucoup d'articles sur le sujet, je ne suis pas soumis à un dogme. Je ne me bats pas que pour moi, mais pour mon fils. Aujourd'hui, il y a des parents qui pleurent, qui vivent avec le handicap de leur enfant, il faut penser à eux. Je fais attention à mon fils". 

Mickaël Lecomte justifie son choix sur France Bleu Alsace

Mickaël Lecomte a été relaxé ce lundi soir par le tribunal correctionnel de Strasbourg. Une relaxe parce que son enfant n'avait pas que 14 mois au moment du signalement par le médecin. Or il a légalement jusqu'à 18 mois pour être vacciné contre la DT polio.

Mickaël Lecomte et son avocat au tribunal correctionnel à Strasbourg - Radio France
Mickaël Lecomte et son avocat au tribunal correctionnel à Strasbourg © Radio France - - Aude Raso