Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un petit camp de Roms évacué sur les berges de la Têt à Perpignan

jeudi 7 août 2014 à 18:19 Par Elisabeth Badinier, France Bleu Roussillon

La police municipale de Perpignan est intervenue ce jeudi pour déloger une dizaine de personnes qui campaient illégalement vers le quatrième pont sur les berges de la Têt à Perpignan. Une décision de justice explique la mairie qui invoque la sécurité et l'insalubrité.

Le camp de Roms a été démantelé en quelques heures
Le camp de Roms a été démantelé en quelques heures © Radio France

Un petit camp de Roms a été démantelé ce jeudi à Perpignan sur les berges de la Têt. La police municipale et la police nationale sont intervenues pour faire partir une dizaine de personnes , deux familles qui campaient depuis plusieurs mois à proximité du 4ème pont dans des conditions insalubres. La mairie est intervenue après avoir obtenu l'accord de la justice, les Roms n'ont opposé aucune résistance.

"Ca posait un problème de sécurité et un problème sanitaire" Chantal Bruzzi, adjointe à la sécurité

"La police municipale est intervenue pour faire cesser l'occupation illicite du domaine public. Nous sommes sur une zone inondable, donc ces personnes se mettaient en danger et ça posait aussi un problème sanitaire puisqu'il y avait d'énormes déchets qui causaient des nuisances à la ville et aux riverains.Tout s'est bien passé, ils avaient été informés au préalable par un huissier. Ceux qui n'étaient pas encore partis, sont partis en voyant la police municipale. Les services techniques ont pris le relai pour enlever le campement et rendre le site propre.

Ces gens là étaient là depuis quelques mois, mais nous avons respecté la procédure . On ne peut jamais être sûrs qu'ils ne reviendront pas mais s'ils ont compris que c'était un endroit dangereux pour eux et s'ils n'ont plus de campement, et s'ils ont compris que s'ils revenaient nous entamerions la même procédure, il y a de fortes chances qu'ils ne reviennent pas.

C'est pas une question d'image, c'est une décision, la ville ne souhaite pas qu'il y ait ce genre de camps sur ce genre de site , c'est une question de politique de la ville."

Camps de Rom / Bruzzi internet

Le camp de Roms a été démantelé en quelques heures - Radio France
Le camp de Roms a été démantelé en quelques heures © Radio France