Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Un piéton tué par un bus du réseau Ginko sur le campus de Besançon

-
Par , France Bleu Besançon, France Bleu

Tragique accident ce mardi soir sur le campus de Besançon. Un homme d'une cinquantaine d'années a été renversé par un bus du réseau Ginko à l'arrêt Crous université. Il a été tué sur le coup. Le chauffeur qui ne l'aurait pas vu a pu être entendu par les policiers.

L'accident s'est produit vers 19h avenue de l'Observatoire dans le quartier de la Bouloie.
L'accident s'est produit vers 19h avenue de l'Observatoire dans le quartier de la Bouloie. - DR2018

Besançon, France

Un bus qui fauche mortellement un piéton. L'accident, terrible, s'est produit ce mardi soir à l'arrêt Crous université, dans le quartier de la Bouloie à Besançon. 

Le chauffeur n'aurait pas vu le piéton qui voulait monter

Les circonstances du drame sont encore un peu floues mais d'après les premiers éléments il semblerait que le piéton ait tapé à la porte arrière du bus pour y monter. Il faisait nuit, le chauffeur ne l'a pas vu, il a redémarré et c'est là que le drame s'est produit. Le piéton qui marchait difficilement avec une canne a trébuché, il est tombé, et le bus lui est littéralement passé dessus.

Très rapidement sur les lieux, les pompiers n'ont rien pu faire pour le sauver, l'homme est mort sur le coup. Le drame s'est déroulé vers 19 heures à une heure de forte affluence. Le bus était bondé, et les passagers se sont mis à crier. A l'extérieur du bus , les deux personnes qui ont assisté  à toute la scène étaient très choquées tout comme le chauffeur. Tous ont été conduits à la cellule psychologique du CHRU Jean Minjoz.

Le drame filmé par les caméras de vidéo surveillance

Le chauffeur a malgré tout pu être entendu par les policiers. Une enquête a été ouverte pur déterminer les circonstances exactes du drame. Pour cela les policiers ont déjà commencé à visionner les images des caméras de vidéo surveillance.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu