Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
DIRECT VIDÉO - Coronavirus : 38 nouveaux départements concernés par un couvre-feu de 21h à 6h

Un pilote de planeur retrouvé dans un arbre, trois jours après sa disparition

-
Par , France Bleu

Un pilote de motoplaneur a été retrouvé jeudi en Andorre, trois jours après sa disparition. Gravement blessé, il était suspendu à son parachute dans un arbre.

La carcasse du planeur était à quelques mètres de son pilote - illustration
La carcasse du planeur était à quelques mètres de son pilote - illustration © Maxppp

Il était coincé dans cet arbre par son parachute depuis trois jours : un pilote de planeur a été retrouvé vivant jeudi, en Andorre. La carcasse de son appareil n'était pas loin, elle a été repérée la première par les secours.

"Des jours difficiles"

Blessé au thorax, cet homme d'une soixantaine d'années a été hélitreuillé et évacué dans un état grave vers un hôpital espagnol. Sa vie ne serait pas en danger mais "il a dû passer des jours difficiles" selon l'officier ayant dirigé les opérations de recherche des deux côtés de la frontière pyrénéenne. Le commandant a évoqué sa blessure, sa position dans l'arbre et la fraîcheur des nuits dans cette zone. 

Chanceux

Malgré son état le pilote a pu donner son nom à ses sauveurs à leur arrivée. Pendant son vol en revanche, il n'avait appelé personne et n'est apparu sur aucun radar, ce qui a beaucoup compliqué la tâche des secours. Les recherches ont été déclenchées lundi soir quand dans l'Aude ses proches ont constaté qu'il ne rentrait pas chez lui.

Moyens exceptionnels

Jusqu'à sept avions et hélicoptères français et espagnols ont été déployés en même temps à sa recherche, pour près de 80 heures de vol sur trois jours. A partir de comptes rendus des anciens vols du pilote, les secours ont reconstitué des trajectoires plausibles. Ils ont réparti les tâches et les secteurs à survoler entre Centres de coordination de Lyon et de Saint-Mars-la-Pile (Indre-et-Loire), armée de l'air et gendarmerie, Français et Espagnols. "Cela représente beaucoup d'énergie. On est content que ça ait payé" , a déclaré le commandant Segheto.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess