Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un pirate informatique bisontin est soupçonné d'être le créateur d'une plateforme de streaming illégale

Un Bisontin de 22 ans, étudiant en informatique et robotique, a créé un site de streaming, seriefr.eu, qui proposait le visionnage des séries de manière illégale. Il sera jugé en novembre au tribunal à Besançon. Avec six autres contributeurs, il risque sept ans de prison

L'étudiant bisontin de 22 ans avait créé le site seriefr.eu et proposait 2 millions d'épisodes de série en toute illégalité
L'étudiant bisontin de 22 ans avait créé le site seriefr.eu et proposait 2 millions d'épisodes de série en toute illégalité © Maxppp - Jean-François Frey

Besançon, France

Un étudiant bisontin de 22 ans, en master 2 d'informatique et robotique, a été arrêté et placé en garde à vue, il y a quelques jours. Il est soupçonné d'avoir créé une plateforme illégale de streaming : le site seriefr.eu. 

Ce site pour visionner des séries en ligne sans payer d'abonnements comme sur les plateformes légales était en ligne depuis 2016 et avait été repéré par l'Alpa, l'Association de lutte contre la piraterie audiovisuelle.  

L'Alpa s'est félicitée de cette opération, en rappelant que c'est "la première fois en France qu'une plateforme d'hébergement de fichiers pirates rendus accessibles à travers d'autres sites est fermée."

C'était une plateforme très sophistiquée, comme l'ont constaté les enquêteurs de la police judiciaire de Dijon, et très bien garnie, avec 2 millions de fichiers vidéos disponibles gratuitement. Les vidéos étaient souvent en haute définition, quand beaucoup de sites de streaming illégaux proposent une qualité de vidéo médiocre.  

700 000 internautes français uniques utilisaient cette plateforme chaque mois. Un chiffre très important qui ne représente que 15% du trafic global. 

Des séries en haute définition

A l'origine de cette plateforme seriefr.eu, un petit génie de l'informatique, jeune homme brillant et un peu solitaire qui a créé ce site sur son temps libre. Six contributeurs l'aidaient en lui fournissant des épisodes de séries contre de l'argent. Eux-aussi ont été placés en garde à vue en avril.  

Cette activité illégale a généré 200 000 euros depuis 2017. Avec des frais importants à régler : 30 000 euros annuel pour les contributeurs et la location des serveurs. 

7 ans de prison encourus

Cet argent a été gagné avec la publicité du site, mais aussi en produisant de la cryptomonnaie. Car le créateur du site se servait des ordinateurs des internautes consultant sa plateforme pour miner de la cryptomonnaie, autrement dit pour valider des transactions en monnaie électronique.

"C'est une nouvelle tendance aperçues dans de nombreux sites pirates," confirme l'Alpa, l'Association de lutte contre la piraterie audiovisuelle. 

Aujourd'hui, seriefr.eu n'est plus en ligne. Son créateur a désactivé le site pendant sa garde à vue.  Les enquêteurs affirment que ce passionné d'informatique n'avait pas conscience de l'ampleur prise par sa plateforme. 

Lui et ses six contributeurs risquent jusqu'à sept ans de prison et une forte amende, notamment si la SACEM (Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique) se constitue partie civile.