Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un pisteur de La Clusaz meurt dans une rupture de corniche

mardi 6 février 2018 à 15:10 - Mis à jour le mardi 6 février 2018 à 18:01 Par Marie Ameline, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu

Le pisteur évoluait dans un couloir de pente raide avec un ami sur la face sud de l'Étale, dans les Alpes ce mardi, quand une corniche a cédé au-dessus d'eux. Victime d'une chute de 300 mètres, le jeune homme d'une trentaine d'années est décédé.

L'accident est survenu sur la face sud du massif de l'Etale
L'accident est survenu sur la face sud du massif de l'Etale © Maxppp - Norbert Falco

La Clusaz, France

Il était midi ce mardi, les deux skieurs évoluaient dans la face sud du massif de l'Étale sur le versant sud, celui de la Giettaz, dans un espace hors piste réputé où les deux skieurs expérimentés évoluaient dans un couloir de pente raide, jamais emprunté au moins cette saison.  

Ils remontaient une goulotte, skis sur le dos, quand une corniche de neige, fragilisée par la remontée des températures, a cédé au-dessus d'eux. L'un des deux hommes, indemne physiquement au final, s'est retrouvé suspendu dans le vide la tête en bas; il parvient malgré tout à appeler les secours. 

Son compagnon lui, aurait été percuté par un bloc de glace avant d'être entraîné dans le vide. Quand l'hélicoptère de la sécurité civile arrive, le pisteur secouriste âgé d'une trentaine d'années, Jo Thovex, un enfant de la Clusaz, gît au pied de la face. Victime d'une chute de plus de 300 m, et polytraumatisé, il rend son dernier souffle dans les bras du médecin urgentiste. Une enquête conduite par le PGHM d'Annecy doit maintenant préciser les causes de cet accident qui endeuille les Aravis.