Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un policier et un migrant en viennent aux mains au centre de rétention administrative d'Hendaye

-
Par , France Bleu Pays Basque, France Bleu

Violente altercation entre un jeune migrant en situation irrégulière et un fonctionnaire de la police aux frontières. Les faits remontent à la mi-décembre 2020 au centre de rétention administrative d'Hendaye. Le migrant à porté plainte, le policier aussi.

Écusson de la Police aux frontières (PAF).
Écusson de la Police aux frontières (PAF). © Radio France - Béatrice Dugué

Une altercation physique à opposé un policier de la police aux frontières, à un jeune migrant détenu au CRA d’Hendaye. C’est le lundi 14 décembre dernier que les faits ont eu lieu au sein du Centre de Rétention Administrative de la commune frontalière. L'établissement a pour objectif de retenir les étrangers auxquels l’administration ne reconnaît pas le droit de séjourner sur le territoire Français, avant leur éventuelle expulsion. Des procédures judiciaires ont été engagées par les deux parties. Chacun estime avoir été victime de violences.

Un cas difficile

Sur les faits, deux versions s’opposent. Le fonctionnaire de police explique avoir été obligé de réagir physiquement face à des actes de rebellions, des outrages et des dégradations de la part du jeune homme, dont la rétention est depuis le début "difficile", nous précise-t-on en interne. Le policier a porté plainte et une convocation devant la justice a été notifiée au jeune maghrébin.

La scène a été filmée par les cameras de surveillance

Âgé d’une vingtaine d’années, le migrant en situation irrégulière donne une autre version. Il aurait été victime de violences. D'un coup de poing notamment et de nombreuses ecchymoses auraient été constatées. Un certificat médical en atteste selon son avocate mandatée par la Cimade (l’association qui vient en aide aux migrants). Lui aussi a déposé plainte. Toute la scène a été enregistrée par les caméras de vidéos surveillances. Les images ont été transmises au procureur de la République de Bayonne. Le parquet devra prendre une décision.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess