Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un policier parisien oublie son arme de service dans un Décathlon de l'Essonne et se la fait voler

mardi 24 juillet 2018 à 11:20 Par Benjamin Billot, France Bleu Paris et France Bleu

Un policier parisien a oublié son arme ce week-end alors qu'il essayait des vêtements dans un Décathlon à Brétigny-sur-Orge en dehors de ses heures de service.

 Photo d'illustration
Photo d'illustration © Maxppp - Guillaume BONNEFONT

Brétigny-sur-Orge, France

Oublier ses affaires dans une cabine d'essayage, c'est pénible, mais ça arrive. C'est beaucoup plus problématique quand on est policier, et que dans les affaires en question, se trouve son arme de service. C'est ce qui est arrivé à un policier parisien ce samedi, dans un Décathlon de Brétigny-sur-Orge. Quand il est revenu à la cabine d'essayage pour la récupérer, elle avait disparu. La sécurité du magasin a été avertie et les vigiles ont procédé à la fouille des clients, mais en vain. 

Une arme chargée

Selon nos confrères du Parisien, le chargeur de l'arme était approvisionné. Il s'agirait d'un policier de la DOPC  (Direction de l'ordre public et de la circulation) qui est déjà sous les feux des projecteurs dans le cadre de l'affaire Benalla. Son directeur Alain Gibelin a été auditionné ce lundi soir par la Commission d'enquête de l'Assemblée nationale. 

Les policiers peuvent porter leurs armes en dehors de leurs heures de services depuis novembre 2015, en réponse aux attentats, pour qu'ils puissent intervenir rapidement en cas de besoin.

Une enquête a été ouverte et l'IGPN saisie

La Préfecture de Police de Paris a annoncé à France Bleu Paris que l'IGPN a été saisie dans le cadre de cette affaire. Une enquête sur le vol de l'arme a par ailleurs été ouverte selon le Parisien.