Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Incendie du restaurant "La Table Basque" : un policier rochelais témoigne de la violence des flammes

- Mis à jour le -
Par , France Bleu La Rochelle
La Rochelle, France

Ce sont les policiers qui ont réveillé les habitants du quartier des minimes dimanche matin, et les ont évacué pour les protéger des flammes. L'un d'entre eux, arrivé le premier sur le sinistre témoigne de la violence du feu, et de la mobilisation de tout le commissariat.

A l'arrivée de la patrouille de la BAC, les flammes étaient déjà hautes
A l'arrivée de la patrouille de la BAC, les flammes étaient déjà hautes - Image Police Nationale

Julien et son collègue sont arrivés les premiers dimanche vers 4h10, sur l'incendie qui a détruit le restaurant "La Table Basque" à La Rochelle dans le quartier des Minimes. Ils patrouillaient à proximité quand ils ont été alertés par la radio de bord. Ils ont vu un fourgon en feu, dont le carburant se déversait sur la chaussée et les pneu explosaient. Le policier de la BAC (Brigade anti criminalité) garde en mémoire le vacarme des explosions : "le feu était très intense avec des flammes de six à sept mètres de haut, le restaurant était déjà bien embrasé et une conduite de gaz qui a explosé faisait une torche impressionnante, il y avait des flammèches qui retombaient jusqu'à 100 mètres plus loin".

un couple d'octogénaire dormait à coté du restaurant en feu 

Quelques personnes réveillées par les explosions signalent au policier la présence d'un couple d'octogénaires dans la maison juste à coté du restaurant. La palissade et une partie du jardin sont enflammés, mais la petite porte du garage est accessible et... ouverte !  C'est ce qui a permis à Julien d'entrer dans la maison en criant "c'est la police, où êtes vous" ? Une dame, au rez de chaussée lui a répondu que son mari était à l'étage. "Ils ne savaient pas trop quoi faire, la dame était affolée, ils étaient un peu perdus et apeurés". Julien réussit à faire sortir le couple de personnes âgées. Rejoint par d'autres collègues, son collègue tente de réveiller d'autres riverains.  

Tous les policiers en service cette nuit là étaient sur l'incendie 

Tous les policiers en service au commissariat de La Rochelle ont été mobilisés. "Avec mes collègues de police secours ou de la brigade canine, on a tapé aux portes, fait du bruit, actionné les sirènes de nos véhicules" pour réveiller les plus proches riverains de "La Table Basque", le restaurant en feu raconte Julien le policier de la BAC. "Des propriétaires nous disaient : l'herbe est sêche, ça va prendre dans mon jardin ! On a essayé de rassurer, de protéger".  34 riverains ont été évacués sur le parking du lycée professionnel, ils y ont passé deux heures avant de pouvoir rentrer chez eux vers 8h. "Tout le monde a fait preuve de professionnalisme et de réactivité, ce qui a permis que cette intervention se termine sans drame" reconnait le policier. 

Etre policier ce n'est pas seulement être dans la répression, c'est venir en aide aux personnes - Julien, policier à la brigade anti-criminalité à La Rochelle 

Julien, le policier de la BAC félicité par Madame AKKARI, Directrice Départementale de la Sécurité Publique de la Charente-Maritime en présence du Commandant  Divisionnaire ECHARD, Adjoint au chef
Julien, le policier de la BAC félicité par Madame AKKARI, Directrice Départementale de la Sécurité Publique de la Charente-Maritime en présence du Commandant Divisionnaire ECHARD, Adjoint au chef - Image Police Nationale

C'est la première fois que Julien intervient sur un incendie. Son quotidien de "baqueu de nuit" (il travaille à la BAC, la brigade anti-criminalité) ce sont plutôt les bagarres, les agressions, les vols de véhicules. Mais son intervention s'est faite naturellement : "être policier ce n'est pas seulement être dans la répression, c'est venir en aide à des personnes, Je me dis que j'ai fait mon métier". Il n'en tire aucune fierté, et estime que "n'importe qui aurait fait la même chose". Mais cette intervention restera dans sa mémoire : "je m'en rappellerai, comme d'autres elle restera gravée",  il se souviendra de l'intensité des flammes, et du bruit des explosions. 

Les policiers ont réveillé les voisins du restaurant "La Table Basque" qui était embrasé
Les policiers ont réveillé les voisins du restaurant "La Table Basque" qui était embrasé - Image Police Nationale
Choix de la station

À venir dansDanssecondess