Faits divers – Justice

Un Polonais, deux valises et un million d'euros

Par Alexandre Tandin, France Bleu Alsace lundi 3 février 2014 à 17:21

Saisie des douanes à Chalampé.
Saisie des douanes à Chalampé. © Douanes françaises

C’est la troisième plus grosse prise des douanes alsaciennes des cinq dernières années : exactement 19.998 billets de 50 euros cachés dans deux valises. Des coupures appartenant à un Polonais qui faisait le voyage entre l’Espagne et son pays. Tout porte à croire qu’il s’agit de blanchiment d’argent sale.

Les faits se sont déroulés le 22 janvier sur l’autoroute A36 lors du contrôle d’un bus de voyageurs. Comme elles le font régulièrement, les douanes ciblent une dizaine de personnes, et fouillent leurs bagages.

Parmi les voyageurs, il y a un Polonais qui dit être un homme d’affaires résidant en Chine depuis dix ans. En fouillant ses bagages, les douanes découvrent le magot. L’argent n’est pas dissimulé dans un système de double fond, mais tout simplement rangé, en liasses, dans deux petites valises rouges.

La saisie des douanes à Chalampé. - Aucun(e)
La saisie des douanes à Chalampé.

C’est le profil de ce voyageur qui interpelle les douaniers. «Voyager entre l’Espagne et la Pologne en bus, c’est long» , déclare la directrice des douanes de Mulhouse, Francine Devillers. D’ajouter : «Quand on nous dit que c’est simplement parce que les horaires d’avions ne lui convenait pas, ça paraît surprenant, donc on se dit que peut-être a-t-il voulu éviter de passer par un aéroport.»

Rien n’interdit de voyager avec une telle somme d’argent, mais il faut, dans ce cas, fait une déclaration, soit sur internet, soit au premier passage en douane. Il n’en a rien fait, ce qui accrédite la thèse du blanchiment.

Un échantillon de billets envoyé dans un laboratoire

L’enquête se poursuit, un échantillon de billets est actuellement étudié dans un laboratoire pour vérifier s’il n’y a pas de traces de produits stupéfiant, ce qui pourrait donner des éléments concrets. L’homme est ressorti libre, son argent a été consigné jusqu’aux conclusions de l’enquête.

En 2012, la douane française a ainsi saisi 55 millions d’euros pour des infractions liées à l’absence de déclarations aux services douaniers. "Près de 27 millions d’euros proviennent de saisies réalisées sur des individus en transit sur le territoire français" , précise les services des douanes. Le bilan pour l’année 2013 sera présenté au mois de mars.