Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un pompier violemment agressé à Combourg près de Rennes

Alors qu'il intervenait auprès d'un groupe de jeunes qui lançait des feux d'artifice samedi soir à Combourg près de Rennes, un pompier a été agressé et insulté. Les gendarmes, appelés en renfort, ont eu droit au même déchaînement de violence. Une agression condamnée par le président du département.

Un pompier a été agressé samedi à Combourg par un groupe de quatre jeunes.
Un pompier a été agressé samedi à Combourg par un groupe de quatre jeunes. © Maxppp - DR

Combourg, France

Samedi soir, un pompier volontaire d'astreinte intervient à Combourg près de Rennes auprès d'un groupe de 4 jeunes, deux femmes et deux hommes., qui lançait des feux d'artifice près de la salle des fêtes de la commune. Il leur rappelle les consignes de sécurité à respecter, et le danger que cela représente pour les voitures et les bâtiments à proximité. C'est alors que le pompier est pris à partie, insulté puis frappé violemment alors qu'il est à terre.

Les gendarmes, appelés en renfort, ont droit au même déchaînement de violence. L'un d'eux est obligé d'utiliser son taser pour se dégager des quatre agresseurs. Les gendarmes et le pompier partent en voiture. Une plainte a été déposée.

Le pompier, un habitant de la commune d'une 40aine d'années, a été grièvement blessé. Il a plusieurs côtes cassés et des hématomes sur tout le corps. On lui a prescrit 5 jours d'ITT (interruption de travail temporaire).

Pour l'instant personne n'a été interpellé.

Dans un communiqué, Jean-Luc Chenut, président du Conseil départemental d'Ille-et-Vilaine et Président du Conseil d’administration du SDIS 35 exprime "toute [sa] solidarité au sapeur-pompier et au gendarme victimes d'une violente agression samedi soir à Combourg".

"Je condamne avec la plus grande fermeté cet acte grave et formule le souhait que les auteurs puissent être rapidement identifiés, déférés à la Justice et sanctionnés avec toute la sévérité requise pour des actes commis à l'encontre de celles et ceux qui œuvrent au quotidien pour notre sécurité collective » poursuit l'élu breton.