Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un pompier volontaire de Florensac suspecté d'avoir allumé treize incendies dans l'Hérault

-
Par , France Bleu Hérault, France Bleu

Un pompier volontaire de Florensac a été arrêté vendredi soir en train d'allumer un feu sur sa commune (Hérault) Il était surveillé par les gendarmes depuis de nombreux mois. Il est suspecté d'avoir allumé de très nombreux incendies à Agde, Florensac et Bessan.

Illustration
Illustration © Maxppp - MICHEL CLEMENTZ

Florensac, France

Un pompier volontaire a été interpellé ce vendredi 5 juillet à Florensac (Hérault) en train d'allumer un incendie sur sa commune. Il a été surpris en flagrant délit vers 18h30 par les gendarmes de la compagnie de Pézenas. Cet homme de 47 ans était surveillé depuis des mois. Il est suspecté d'être à l'origine de nombreux incendies volontaires notamment à Agde, Florensac et Bessan. Il est par ailleurs employé par la ville d'Agde. Il est agent de surveillance de la voie publique, affecté à la Brigade environnementale.

L'intéressé encourt une peine de quinze années de réclusion criminelle

Ce dernier a reconnu avoir allumé certains feux. Il pourrait être présenté en comparution immédiate ce mardi au tribunal de Béziers, sauf si une commission rogatoire était diligentée pour rechercher d'autres faits. 

Cet homme était suspecté depuis longtemps d'après nos informations

L'investigation menée par le gendarmerie nationale, les polices municipales et nationales ont fini par payer. Ce dernier devrait être suspendu à titre conservatoire par le SDIS 34, la ville d'Agde et traduit en conseil de disciplines s'il est reconnu coupable. 

Il a été mis en examen, à l’issue de sa présentation devant le juge des libertés et de la détention.

Ce quadragénaire, sans casier judiciaire,  a été mis en examen du chef de destruction par incendie de bois, forêt, lande, maquis ou plantation d'autrui pouvant causer un dommage aux personnes pour treize incendies survenus en 2017 et 2019. Une expertise psychiatrique devrait permettre de mieux apprécier les motivations de l'intéressé.