Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un porte-conteneurs en difficulté fait escale au Havre

Le porte-conteneurs Maersk Salina improvise une escale au Havre après avoir perdu 45 conteneurs en mer à cause de la tempête. Il doit ré-arrimer son chargement. La préfecture maritime hélitreuille ce lundi une équipe à bord du bateau pour évaluer la situation. Selon l'armateur, les conteneurs ne contiennent aucun produit dangereux.

Le Maersk Salina a perdu 45 conteneurs au large des côtes bretonnes.
Le Maersk Salina a perdu 45 conteneurs au large des côtes bretonnes.

Au petit matin ce lundi, le porte-conteneurs Maersk Salina a signalé avoir perdu 45 conteneurs au large des côtes bretonnes. Le Maersk Salina, qui a pénétré dans la zone Manche – mer du Nord vers 13h30, se situait en fin d'après-midi au nord-ouest de Cherbourg.

Le Maersk Salina doit faire escale au Havre pour ré-arrimer ses conteneurs instables.
Le Maersk Salina doit faire escale au Havre pour ré-arrimer ses conteneurs instables.

Il suffit de voir les photographies prises au large des côtes bretonnes par un hélioptère de la Marine nationale pour se rendre compte que plusieurs conteneurs menacent toujours de tomber à la mer. L'armateur du navire battant pavillon hongkongais a donc décidé de faire escale au port du Havre pour renforcer l'arrimage de sa cargaison.

Une équipe de la prefecture maritime hélitreuillée à bord

Une équipe de la préfecture maritime est hélitreuillée sur le bateau pour évaluer la situation ce lundi soir. L'armateur assure que le porte-conteneurs ne transporte aucun produit dangereux.

Dans son communiqué destiné à évoquer la perte des 45 conteneurs en haute-mer, ce lundi matin, la préfecture maritime de l'Atlantique assurait : "aucune pollution n'est à craindre compte tenu de la nature des marchandises perdues (jouets, meubles, papiers,...)."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess