Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un prêtre de l’agglomération de Pau mis en examen pour agressions sexuelles sur mineurs

vendredi 14 septembre 2018 à 15:35 Par Daniel Corsand, France Bleu Béarn et France Bleu

Un prêtre a été mis en examen ce jeudi par la justice. Il est soupçonné d'agressions sexuelles sur mineurs de moins de 15 ans. Il exerce dans une des paroisses de l'agglomération de Pau.

Le prêtre a été déféré au palais de justice de Pau ce jeudi
Le prêtre a été déféré au palais de justice de Pau ce jeudi © Radio France - Daniel Corsand

Pau, France

Un prêtre a été mis en examen ce jeudi par un juge d'instruction du tribunal de grande instance de Pau. Il va devoir répondre d'agressions sexuelles sur mineurs de moins de 15 ans. C'est un prêtre qui exerce son ministère dans l’agglomération de Pau. Ce n'est pas la paroisse de Pau, mais le parquet et la police ne veulent pas donner plus de précision, et restent très discrets sur cette affaire délicate, qui porte sur des faits très anciens.

La question de la prescription

Les faits sont tellement anciens que l'instruction qui s'ouvre maintenant va consister aussi à vérifier s'il n'y a pas prescription. La prescription est de 20 ans après la majorité de la victime pour ce genre d'infraction.  Selon l'âge de la victime au moment des faits, ceux ci peuvent remonter aux années 80. Il semblerait, à ce sujet, que l’évêché aurait pu signaler ce cas plus tôt, ce que ne confirme pas Cécile Gensac, la procureure de la République de Pau. Le suspect était encore en contact avec des enfants au moment de son arrestation, en milieu de semaine. 

Ce sont des faits d'agressions sexuelles et non pas de viols qui sont visés par cette enquête qui ne fait que démarrer. Elle a été confiée à la police judiciaire de Pau. L'homme d'église a été remis en liberté après sa garde à vue et son déferrement. Il est libre, mais placé sous contrôle judiciaire avec interdiction de fréquenter des mineurs.