Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un prêtre de Seine-et-Marne suspendu de toute célébration pour avoir giflé un enfant lors d'un baptême

vendredi 22 juin 2018 à 16:14 Par Emmanuel Collardey, France Bleu Paris et France Bleu

Ce prêtre qui officiait à Champeaux (Seine-et-Marne) a été filmé en train de gifler un enfant lors d'un baptême le 17 juin. Après l'émoi provoqué par la vidéo, le diocèse de Meaux a pris des mesures conservatoires.

La scène s'est déroulée le 17 juin à la Collégiale de Champeaux.
La scène s'est déroulée le 17 juin à la Collégiale de Champeaux.

Champeaux, France

La scène s'est déroulée le 17 juin dans une église de Seine-et-Marne, la Collégiale de Champeaux. On y voit un prêtre âgé, visiblement agacé par les pleurs de l'enfant qu'il est en train de baptiser, lui administrer une gifle. La vidéo mise en ligne quelques jours plus tard sucite l'émoi sur les réseaux sociaux.

Suspendu de toute célébration de baptême et de mariage

Ce prêtre est désormais fait désormais l'objet de "mesures conservatoires", il est "suspendu de toute célébration de baptême et de mariage", annonce le diocèse de Meaux à France Bleu Paris. Il ne pourra célébrer des messes "qu'à la demande expresse de son curé".

Il a perdu son sang-froid

Le religieux, agé de 89 ans, a confié sa réaction à franceinfo. Le bébé agé de deux ans et demi "a commencé à pleurer". "Il criait beaucoup, et il fallait que je lui tourne la tête pour faire couler de l'eau sur la tête. Je lui disais 'calme-toi' mais il ne se calmait pas, il continuait à crier", explique-t-il. De son côté, le diocèse parle d'un religieux "plutôt apprécié qui a perdu son sang-froid, même si ça ne l'excuse pas". 

C'était mon dernier baptême

Peu conscient de l'émoi suscité par la vidéo de son geste très partagée sur les réseaux sociaux, il est en revanche lucide sur son dérapage. "Je me suis excusé de ma maladresse auprès de la famille" précise-t-il en annonçant : "Je termine mon ministère maintenant. C'était mon dernier baptême, il y a une fin à tout".