Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un prêtre du diocèse de Belfort Montbéliard mis en examen pour viol sur mineur

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard, France Bleu
Montbéliard, France

Un prêtre du diocèse de Belfort Montbéliard a été mis en examen ce mercredi pour viol sur mineur. Il a été placé sous contrôle judiciaire.

Le prêtre a été suspendu de ses fonctions en attendant le dénouement de l'enquête
Le prêtre a été suspendu de ses fonctions en attendant le dénouement de l'enquête © Maxppp - Maxppp

C'est l'évêque de Belfort-Montbéliard qui a signalé son cas. Dans un communiqué, Monseigneur Dominique Blanchet confirme la mise en examen d'un prêtre de son diocèse, ce mercredi. L'agression qui lui est reprochée est ancienne, mais non prescrite à ce jour. Elle concerne une personne mineure à l'époque des faits. "S'ils sont avérés, ces faits sont d'une grande gravité. Destructeurs, ils atteignent très profondément la victime", explique-t-il.

Le prêtre suspendu de toutes ses fonctions

Cependant, "la présomption d'innocence doit être respectée pour le prêtre mis en cause", assure-t-il. Monseigneur Blanchet conclut en expliquant qu'il fait confiance à la justice pour faire la lumière sur ces actes. Il apportera à la justice son concours, si nécessaire. En attendant, le prêtre est suspendu de son ministère, "pour le bien de tous", précise-t-il, jusqu'à ce que toute la vérité soit faite dans cette affaire.

De son côté, le parquet de Montbéliard se refuse à tous commentaires. L'enquête est confiée à la police judiciaire de Besançon, pour déterminer s'il y a d'autres victimes.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess