Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un prêtre du diocèse de Saint-Flour dans le Cantal mis en examen pour abus sexuels sur mineurs

samedi 15 septembre 2018 à 16:55 Par Mickaël Chailloux, France Bleu Pays d'Auvergne et France Bleu

Un prêtre de Saint-Flour dans le Cantal a été mis en examen ce vendredi pour agression sexuelle sur mineur de moins de 15 ans. Ce samedi, l'évêque de Saint-Flour réagit, très choqué par cette révélation.

L'intérieur de l'église d'Aurillac
L'intérieur de l'église d'Aurillac © Maxppp - PIERRE AUGROS/PHOTOPQR/LE PROGRES

Massiac, France

Le diocèse du Cantal est dans la tourmente, après la révélation de nos confrères de La Montagne concernant un de leurs prêtres. Ce curé de 64 ans est accusé d'abus sexuels sur quatre mineurs d'une même fratrie, membre de la communauté chrétienne du diocèse. Après sa garde à vue depuis quelques jours, il a été mis en examen pour agression sexuelle sur mineurs par le parquet d'Aurillac. Une information judiciaire a été ouverte. Il est en détention provisoire. 

Un homme apprécié de ses ouailles

Selon les sources diocésaines, ce homme était apprécié de ses fidèles. Il était implanté dans le Cantal depuis 1996, d'abord à Saint-Flour, puis à Massiac. En octobre dernier, après des premières rumeurs concernant des abus sexuels, l'évêque de Saint-Flour Monseigneur Bruno Grua avait décidé de prendre contact avec le procureur de la République.  "Une enquête avait été menée mais s'est conclue avec une sorte de non-lieu" explique-t-il. Le père avait quitté sa paroisse de Massiac pour se rendre à Aurillac. 

"Beaucoup de gens le connaissait et l'estimait" explique Mgr Grua. Il était notamment chargé de l'annuaire diocésain. "On a surement affaire à une personne clivée, qui peut être sincère d'un côté, mais clivante de l'autre."

Un message lu lors de la messe dimanche 

"Les réactions vont de la colère à l’incompréhension" poursuit l'homme de foi. En tant qu'évêque, Monseigneur Bruno Grua a tout de suite fait un courrier aux prêtres et s'est rendue à la paroisse de Massiac où se sont déroulés les faits. Les prêtres liront à l'ensemble de la communauté chrétienne un message demain dimanche lors de la messe. "On prendra un temps commun de prière et on laissera les gens s'exprimer. Puis on prendra des mesures pour que cela ne se reproduise plus. Tolérance Zéro comme l'a dit le pape François" explique l'évêque de Saint-Flour

La réaction de Monseigneur Bruno Grua, évêque de Saint-Flour