Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

En Mayenne, un pro du cambriolage condamné à 5 ans de prison

jeudi 8 novembre 2018 à 18:09 Par Germain Treille, France Bleu Mayenne

Un ressortissant albanais de 28 ans était jugé ce jeudi 8 novembre par le tribunal correctionnel de Laval pour une cinquantaine de cambriolages en Pays de la Loire et en Bretagne, l'an dernier. Ce "serial voleur" a commis tous ces forfaits de nuit et en présences des propriétaires des maisons.

illustration
illustration © Radio France

Montsûrs, France

Une de ses victimes raconte : _"_je fais des insomnies, des cauchemars, je vis avec la peur au ventre désormais". Une autre explique que son mari a subi un tel choc psychologique qu'il en est mort quelques mois plus tard.

Le jeune homme regrette d'avoir fait autant de mal, demande pardon. Lui, ce qu'il veut maintenant, c'est revoir ses deux enfants qui vivent en Italie. Il les a quittés en décembre 2016, il se sépare alors de sa femme et arrive à Lyon. Son projet, c'est de trouver un camion pour rejoindre l'Angleterre. Il n'y parviendra pas. Il boit, il fume du cannabis et commet ses premiers cambriolages. Toute une série, déjà, dans la région lyonnaise et à Valence dans la Drôme.

Entre mai et juin 2017, il sévit en Mayenne, en Loire-Atlantique, dans le Maine-et-Loire et en Bretagne. C'est un vol ou plus par nuit, une véritable industrie ! Des bijoux, du matériel informatique et high-tech, tout ce qui se transporte et se vend facilement. 

"Mais qu'auriez-vous fait si vous vous étiez retrouvé face-à-face avec les habitants ?" interroge le président du tribunal. "Je n'étais pas armé et dès que j'entendais du bruit je partais" répond le prévenu, aidé par une traductrice.

L'aigrefin de 28 ans a déjà 5 condamnations à de la prison ferme au compteur pour les mêmes faits. Une de plus désormais et peut-être une sixième bientôt. Le tribunal correctionnel de Saint-Etienne le jugera en effet le 23 novembre pour une autre série de cambriolages dans cette ville.