Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un projet de complexe cinéma à Sablé

-
Par , France Bleu Maine

Un complexe cinéma est en projet à Sablé. Présenté officiellement ce jeudi lors du conseil communautaire, le projet prévoit la création de 5 à 7 salles et d'un restaurant, en centre ville d'ici fin 2018.

salle de cinéma, photo d'illustration
salle de cinéma, photo d'illustration © Maxppp - Vincent Voegtlin

Sablé-sur-Sarthe, France

Un grand cinéma est en projet à Sablé. Ce futur cinéma, sur le modèle des multiplexes Pathé ou Méga CGR, pourrait ouvrir d'ici 2 ans (fin 2018 - début 2019). Il serait localisé en centre ville près du centre culturel Joël Le Theule. En discussion depuis 2 - 3 ans, le projet sera officiellement présenté ce jeudi lors du Conseil communautaire de Sablé.

Il est porté par Gérard Thum, un homme d'affaires parisien. Ancien producteur de films, ce septuagénaire a décidé de se lancer dans l'ouverture de complexes cinématographiques dans ce qu'il appelle "des déserts culturels" autrement dit des villes de taille moyenne éloignées des grands centres urbains et de leurs multiplexes. Comme par exemple à Gien, près d'Orléans dans le Loiret où un premier projet est en passe d'aboutir.

Coincée entre Le Mans et Angers, la ville de Sablé répond aux critères de Gérard Thum. Il veut donc y créer un complexe de 5 à 7 salles, proposant une quinzaine de films à l'affiche et comprenant également un restaurant. L'investissement global est estimé à 5 millions d'euros. Après l'étude de marché, puis la validation du projet par les élus, le dossier devra obtenir l'autorisation de la CDAC (commission départementale d'aménagement cinématographique).

Grâce à cette offre inédite dans le Sud Sarthe, le promoteur privé espère ainsi attirer 120 000 à 150 000 spectateurs par an. L'opération permettrait aussi de créer 5 emplois pour la partie ciné et 10 à 15 pour la partie restaurant. En revanche si le projet aboutit, s'en sera fini du Palace, le petit cinéma municipal de Sablé.