Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : 15 départements toujours en vigilance rouge, 54 désormais en orange

Un projet de Scop lancé par les médecins pour racheter leurs cliniques à Grenoble

-
Par , , France Bleu Isère

Le Groupe Hospitalier Mutualiste à Grenoble, "La Mut", est en vente. L'actionnaire principale, la mutuelle ADREA, l'a annoncée en juillet dernier. Les salariés ont peur que leur établissement bascule dans le privé lucratif, ils se rassemblent ce jeudi entre midi et 14 heures devant "la Mut".

"La Mut", cette institution historique grenobloise vieille de 60 ans, sera bientôt vendue. Les salariés sont inquiets : si un acteur du privé lucratif empoche la mise, cela signifie la fin des remboursements des soins. Le docteur Nicolas Albin, responsable de l'institut de cancérologie Daniel Hollard qui fait partie du Groupe Hospitalier Mutualiste à Grenoble, craint que les patients soient les premières victimes de ce passage dans le privé : "En cancérologie, quand la maladie est réfractaire, il y a des examens biologiques qui ne sont pas pris en charge."

Une Scop et une offre de rachat

Les salariés ont monté une  Société coopérative et participative (Scop) pour racheter "la Mut". Entre 80 et 100 millions d'euros à débourser, la démarche est symbolique selon Nicolas Albin : "C'est vrai que c'est un projet illusoire, peut-être un peu naïf, mais au moins, nous nous sommes mobilisés pour sauver ce que nous considérons être important pour les patients et une prise en charge de qualité."

Cette société coopérative permet cependant aux salariés d'avoir plus d'informations sur le rachat de "la Mut". Initialement fixée le 15 février, ils demandent à ce que la date du rendu de dossier soit repoussée afin de monter un dossier solide. Une pétition a aussi été lancée pour demander l'annulation de cette vente, elle a recueilli plus de 8000 signatures.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess