Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un psychiatre accusé de viols et agressions sexuelles sur ses patientes devant les assises du Bas-Rhin

lundi 14 mai 2018 à 11:20 Par Céline Rousseau, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass et France Bleu Lorraine Nord

Un médecin psychiatre est jugé depuis lundi matin par la Cour d'assises du Bas-Rhin à Strasbourg. Il exerçait à Phalsbourg en Moselle et est accusé de viols et agressions sexuelles sur six patientes. Le procès se déroule à huis clos.

Le palais de justice de Strasbourg.
Le palais de justice de Strasbourg. © Radio France - Corinne Fugler

Strasbourg, France

Le docteur Alain Pidolle, un psychiatre réputé de Phalsbourg en Moselle est jugé à partir de lundi par la cour d’assises du Bas-Rhin. Le praticien est accusé de viols et d’agressions sexuelles sur plusieurs patientes. 

Six femmes affrontent leur ancien psychiatre. Il les a suivies quand elles étaient adolescentes ou jeunes femmes, à Phalsbourg, où il avait créé le centre Mathilde-Salomon. Elles l’accusent d’avoir abusé de leur fragilité. La première patiente a avoir déposé plainte en décembre 2012 était âgée de 17 ans. 

Me Fabrice Bigot défend deux victimes et a demandé le huis clos

Un comité de soutien pour le médecin

De l'autre côté, le praticien de 69 ans a pu compter sur un comité de soutien. Plusieurs professionnels de santé ont témoigné en sa faveur. Alain Pidolle a été incarcéré pendant trois ans, de novembre 2013 à novembre 2016. Il est aujourd’hui placé sous contrôle judiciaire et comparaît donc libre à Strasbourg.  

Yves Ayrault a constitué un comité de soutien pour défendre le Dr Pidolle

Sur demande des parties civiles, le procès se tient à huis clos. Une cinquantaine de témoins doit être entendue, ainsi que des experts psychiatres. Le verdict est attendu vendredi.

Me Laure DESFORGES défend l'une des victimes et aurait aimé des débats publics