Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un pyromane recherché près de Perpignan

lundi 27 août 2018 à 15:57 - Mis à jour le lundi 27 août 2018 à 17:06 Par François David, France Bleu Roussillon et France Bleu

Les gendarmes des Pyrénées-Orientales enquêtent sur une quinzaine de départs de feu suspects depuis la mi-juillet dans le secteur de Baho. Plusieurs habitations ont été menacées par les flammes.

Une pinède ravagée après un incendie suspect au nord de la commune de Baho
Une pinède ravagée après un incendie suspect au nord de la commune de Baho © Radio France - François DAVID

Baho, France

Depuis un mois, les habitants vivent dans la crainte des incendies au nord de la commune de Baho, près de Perpignan (Pyrénées-Orientales). Pas moins de sept départs de feu ont été recensés dans le même secteur depuis le 23 juillet, à proximité immédiate des maisons, près du City stade et des locaux de l’Adapei. 

Par chance, seule la végétation a été touchée : plusieurs hectares de pinèdes et de garrigue sont partis en fumée. Mais à plusieurs reprises, des habitations ont été menacées et évacuées. Et face à la virulence des flammes, les pompiers ont dû déployer plusieurs fois un hélicoptère bombardier d’eau. 

Par trois fois, le propriétaire d’une habitation menacée a même utilisé sa propre pompe pour combattre les flammes avec l’eau de sa piscine, en attendant l’arrivée des pompiers. En cette fin août, sa villa est presque entièrement entourée de végétation calcinée. 

« Cette situation est très préoccupante », s’inquiète le maire de Baho Patrick Got. Il a fait distribuer des tracts dans les boites-aux-lettres pour appeler les riverains à la vigilance. « Nous n’avions jamais vécu une telle série d’incendies ». 

Les gendarmes ouvrent une enquête

Dans le même secteur, deux autres communes sont confrontées depuis le début de l’été à des départs de feu suspects. A Baixas, les pompiers ont dû intervenir à « 5 reprises », selon le maire Gilles Foxonet. Et à Saint-Estève, deux incendies semblent avoir été provoqué volontairement. 

La gendarmerie des Pyrénées-Orientales a donc ouvert une enquête « sur un ou plusieurs potentiels incendiaires ». Et elle appelle à population à ouvrir l’œil : « si vous observez un comportement suspect dans cette zone, alertez immédiatement le 17 pour fournir des éléments utiles : description physique, plaque d’immatriculation, type de véhicule… ».

Selon nos informations, un adolescent de Baho aurait déjà été auditionné dans le cadre de cette enquête. Et plusieurs riverains auraient donné le signalement d’un « homme circulant à vélo, avec un sac-à-dos ». Il aurait été aperçu à plusieurs reprises à proximité des départs de feu. 

Les flammes ont été stoppés aux portes des premières habitations de Baho - Radio France
Les flammes ont été stoppés aux portes des premières habitations de Baho © Radio France - François DAVID