Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un randonneur retrouvé au fond d'une crevasse dans le massif des Écrins en Isère

lundi 3 septembre 2018 à 20:35 Par Véronique Saviuc, France Bleu Isère et France Bleu

Le randonneur originaire de Seine-et-Marne recherché dans le massif des Écrins a été retrouvé mort au fond d'une crevasse lundi en fin de matinée à 3.200 mètres. Il descendait seul du col du Gioberney par le glacier de la Pilatte quand il est tombé dans cette crevasse très profonde et étroite.

Le randonneur se trouvait au fond d'une crevasse étroite et très profonde (image d'illustration)
Le randonneur se trouvait au fond d'une crevasse étroite et très profonde (image d'illustration) © Maxppp -

Saint-Christophe-en-Oisans, France

L'alerte avait été donnée dès dimanche soir par le gardien du refuge de la Pilatte. Un randonneur manquait à l'appel, un homme d'une cinquantaine d'années originaire de Seine-et-Marne parti tout seul faire l'ascension du col du Gioberney à plus de 3.500 mètres d'altitude dans le massif des Écrins.

Tombé dans une crevasse étroite et très profonde  

Le randonneur est tombé dans une crevasse à 3.200 mètres d'altitude. Les mauvaises conditions météorologiques ont empêché le décollage de l'hélicoptère du secours en montagne dimanche soir. C'est donc à pied et dans la nuit que les sauveteurs de la CRS Alpes ont exploré l'itinéraire. Ils ont repéré des traces qui conduisaient au bord d'une crevasse très profonde du glacier de la Pilatte. Apparemment, l'accident s'est produit lors de sa descente.

"Il a commis une erreur de sécurité en partant seul sur un glacier" — Un secouriste de la CRS Alpes

Les recherches ont repris au matin avec l'aide d'une hélicoptère. La crevasse était si profonde et étroite qu'il a fallu plusieurs heures aux secouristes pour l'en extraire. L'opération s'est terminée lundi en fin de matinée vers onze heures et demie. Pour eux, "l'homme a commis une erreur de sécurité en partant seul sur un glacier" où l'on doit normalement progresser encordé pour être retenu par son compagnon en cas de chute dans une crevasse.