Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un randonneur retrouvé sain et sauf après une nuit passée dans le massif du Canigou

jeudi 31 août 2017 à 12:32 Par Mathieu Ferri, France Bleu Roussillon et France Bleu

Les CRS de haute-montagne de Bolquère (Pyrénées-Orientales) ont retrouvé ce jeudi midi un homme de 33 ans, disparu depuis 24 heures dans le massif du Canigou. Le randonneur a passé la nuit dans un refuge non gardé. Il est sain et sauf.

Vue du Canigou depuis Vernet-les-Bains
Vue du Canigou depuis Vernet-les-Bains © Maxppp - Franck Valentin

Vernet-les-Bains, France

Le randonneur de 33 ans disparu dans le massif du Canigou a finalement été retrouvé sain et sauf. Avec un ami, il avait débuté l'ascension du Canigou mercredi soir vers 13h, depuis le refuge de Mariailles.

Distancé par son compagnon de sortie, il était introuvable depuis 20h, heure de son dernier contact téléphonique avec les secouristes.

Les CRS de montagne, qui ont déployé un important dispositif de recherches sous la météo maussade, ont finalement retrouvé l'homme ce jeudi vers 12h15 dans le village de Vernet-les-Bains.

Le randonneur originaire de l'Aude était en bonne santé, mais épuisé. Il est en fait redescendu par un autre chemin, mais en raison de la fatigue, il a du s'arrêter. L'homme a alors passé la nuit dans le refuge de Bonne Aigue (non gardé). Et ce jeudi matin, il est donc arrivé à Vernet.

Les CRS de haute montagne rappellent que les randonneurs doivent toujours être munis d'une couverture de survie et d'une lampe frontale, ce qui n'était pas le cas.