Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un rappeur avignonnais poursuivi pour avoir transporté des personnes âgées illégalement

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Vaucluse

Un rappeur avignonnais est poursuivi pour abus de biens sociaux et abus de confiance. Agé de 34 ans il transportait, au titre de son association, des résidents d'EHPAD et facturait des concerts à la mairie illégalement. Deux autres complices présumés ont été également interpellés.

la police a arrêté trois personnes qui travaillaient pour l'association "graver dans l'art"
la police a arrêté trois personnes qui travaillaient pour l'association "graver dans l'art" © Radio France - Noémie Guillotin

La police judiciaire d'Avignon a interpellé ce mardi 13 octobre trois hommes originaires du quartier de la Reine Jeanne. Ils sont soupçonnés d'abus de biens sociaux et d'abus de confiance. L'auteur principal présumé, un rappeur de 34 ans,  préside une association d'animations dans les quartiers "Graver dans l'art production". Il effectuait des transports de personnes âgées sans habilitation pour des sorties culturelles ou loisirs. Avec ses complices, il allait chercher des résidents d'EHPAD et les emmenait au cinéma ou dans des centres commerciaux. 

Les prestations étaient facturées au nom de l'association d'animations de quartier "Graver dans l'art production". Ces activités ne faisant pas partie de son champ de mission associatif, le président est inquiété pour abus de biens sociaux et abus de confiance. Il utilisait en plus l'argent pour ses achats personnels en retirant des espèces depuis le compte de l'association. 

Les enquêteurs ont aussi retrouvé des prestations facturées pour la mairie d'Avignon d'un montant total de 28.000 euros. Les trois suspects seront prochainement convoqués par le parquet. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess