Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un rassemblement à Frontignan pour demander la libération du navire humanitaire de SOS Méditerranée

-
Par , France Bleu Hérault

SOS Méditerranée appelle à un rassemblement samedi matin sur la plage de Frontignan pour demander la libération de son navire, l'Océan Viking.

Le navire humanitaire Ocean Viking est retenu en Sicile depuis le 22 juillet (illustration)
Le navire humanitaire Ocean Viking est retenu en Sicile depuis le 22 juillet (illustration) © Maxppp - Gilles Bader

SOS Méditerranée demande la libération de son navire, l'Ocean Viking. Le bateau d'aide humanitaire qui vient au secours des migrants est retenu depuis le 22 juillet en Sicile par les autorités italiennes. 

L'ONG dénonce une manœuvre politique qui vise à stopper les sauvetages en Méditerranée. En effet, le navire est retenu dans le port sicilien de Puerto Empedocle à cause de tracasseries administratives. La seule raison qui explique l’immobilisation du navire à ce jour : le nombre trop important de passagers sur le bateau lors de son arrivée au port. Or, les 180 migrants sauvés de la noyade présents à bord ne peuvent être comptabilisés comme passagers, s'indigne Jean-Pierre Lacan, porte-parole de SOS Méditerranée.

C'est un argument totalement injuste, en violation totale avec les conventions internationales qui régissent le sauvetage en mer. Tout cela est illégal mais pour le démontrer il faut qu'on aille dans les tribunaux. Cela prendrait du temps et pendant tout ce temps l'Ocean Viking serait bloqué. 

Des tracasseries administratives retiennent le bateau en Italie depuis le 22 juillet

Or, la situation en Méditerranée est dramatique rappelle Jean-Pierre Lacan. Le 17 août a eu lieu le pire naufrage de l'année, qui a causé la mort d'au moins 47 personnes qui tentaient de traverser la mer Méditerranée. 

On ne peut pas admettre que la mer Méditerranée qui est magnifique, un bassin de civilisation, soit un lieu de barbarie. On parle de cimetière, ce n'est même pas un cimetière. Il n'y a pas de tombes, de noms, de dates, d'histoires. C'est un gouffre dans lesquelles les vies disparaissent. C'est tout simplement insupportable. On ne parle pas d'accueil des migrants, on parle de sauvetage !

Pour Jean-Pierre Lacan, porte-parole de SOS Méditerranée la situation est révoltante

Il est selon lui important d'attirer l'attention des média sur la question, occultée par le coronavirus. L'antenne héraultaise de l'ONG appelle donc à un "die-in" (méthode de manifestation qui consiste à s'allonger au sol) qui aura lieu sur la plage des Aresquiers à Frontignan à partir de 9h en même temps que sur d'autres plages en France.

Une pétition a également été lancée par l'ONG pour libérer l'Ocean Viking. Elle a recueilli plus de 100 000 signatures.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess