Faits divers – Justice

Un rassemblement au commissariat de Limoges pour soutenir les policiers victimes d'un guet-apens dans l'Essonne

Par Nathalie Col, France Bleu Limousin mardi 11 octobre 2016 à 19:49

Le rassemblement organisé devant l'hôtel de police de Limoges.
Le rassemblement organisé devant l'hôtel de police de Limoges. © Maxppp - Nathalie Col

Comme partout en France, des fonctionnaires de police, agents de terrain et agents administratifs se sont rassemblés en silence devant l’hôtel de police de Limoges ce mardi midi. Une manière d'exprimer leur soutien à leurs collègues grièvement brûlés à Viry-Châtillon.

Le rassemblement est modeste, à peine une vingtaine de personnes, car certains sont retenus par nécessité de service. Mais peu importe le nombre pour Alain Tranchant, secrétaire départemental du syndicat Unité SGP Police FO, en Haute-Vienne. Pour lui et ses collègues, il s'agit de marque le coup après une nouvelle attaque envers des policiers. "On a l'impression que les délinquants en face de nous n'ont plus peur et au contraire, il faut se faire un flic !" C'est la troisième mobilisation nationale de ce type depuis le début de l'année, pour exprimer le ras le bol des policiers et réclamer aussi davantage de moyens dans un contexte où le métier devient de plus en plus difficile, loin de l'éphémère amour des forces de l'ordre exprimé juste après les attentats de Charlie Hebdo et de l'Hyper Casher.

Alain Tranchant, secrétaire départemental du syndicat Unité SGP Police FO

Partager sur :