Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

"Un régiment d’excellence": la ministre des Armées rend visite aux militaires du 132e RIC de Suippes

Par

Florence Parly était en visite au 132e régiment d’infanterie cynotechnique de Suippes ce jeudi. La ministre des Armées a notamment inauguré un bâtiment, assisté à des démonstrations et rencontré des jeunes du service militaire volontaire de Châlons-en-Champagne.

La ministre des Armées lors d'une démonstration au 132e RIC de Suippes La ministre des Armées lors d'une démonstration au 132e RIC de Suippes
La ministre des Armées lors d'une démonstration au 132e RIC de Suippes © Radio France - Vianney Smiarowski

Arrivée en hélicoptère avec presque trente minutes d’avance sur le programme officiel, Florence Parly a quelque peu surpris les militaires de Suippes. Ce qui ne les a pas empêchés de l’accueillir avec les honneurs. La ministre des Armées a ensuite pris le temps de s’entretenir en tête à tête avec le chef de corps du 132e régiment d’infanterie cynotechnique, de faire le tour du site, visiter le plus grand chenil d’Europe, assister à des démonstrations, ou encore décorer un des 550 chiens d’élite de l’armée française. 

Publicité
Logo France Bleu

Le 132e RIC de Suippes . Ce régiment est une formation unique en son genre, précise le Ministère des Armées. 600 femmes et hommes y apprennent à former un binôme indissociable avec leur chien, capable d’apporter un appui spécialisé aux unités de combat. "À l'échelle de l’armée de terre, c’est un petit régiment en volume mais les militaires du 132e sont présents sur tous les théâtres d’opération où l’armée française est engagée", explique le lieutenant-colonel Cyril, chef du bureau opération instruction au 132e RIC. 

Sahel, Mali, Liban, République centrafricaine, Burkina Faso… les femmes, les hommes et les chiens de Suippes participent aussi bien à des missions à l'étranger, comme l’opération Barkhane, mais aussi en France avec l’opération Sentinelle par exemple. Avec trois spécialités, poursuit le lieutenant-colonel Cyril, "La recherche et détections d’explosifs, l’aide et la détection à la neutralisation humaine et la détection de stupéfiants".

Florence Parly, ministre des Armées en visite au 132e RIC de Suippes © Radio France - Vianney Smiarowski

Les militaires honorés

Les militaires "du 132e" ont accueilli la ministre des Armées avec les honneurs et l'envie de montrer leur savoir-faire. "Pour moi, faire partie de l'équipe qui a participé aux démonstrations est une fierté", dit le sergent Gregory, maître-chien depuis 10 ans. Lui et son chien, équipé d’une caméra, ont montré à Florence Parly comment détecter des explosifs. Une des démonstrations au programme. 

"C’est toujours un moment important pour un régiment d’accueillir sa ministre de tutelle", rajoute le lieutenant-colonel Cyril. "C'est une marque d'intérêt pour notre métier, une marque d’intérêt pour notre unité. C'est un signe fort donc évidemment nous sommes très honorés de recevoir madame la Ministre. Nous sommes d’autant plus honorés que de mémoire d’anciens, au régiment, on ne se souvient pas d’avoir vu un Ministre des Armées, ou de la Défense auparavant, venu visiter notre régiment", dit-il. 

Des moyens pour le 132e RIC 

Les militaires du 132e RIC de Suippes "travaillaient avec les moyens du bord", dit Florence Parly dans son discours. "Ce temps est révolu", précise la ministre des Armées au micro de France Bleu Champagne-Ardenne. "Nous avons inauguré un bâtiment de maintien en condition cynotechnique. Nous avons également vu un certain nombre de véhicules de nouvelle génération qui vont pouvoir être à disposition des personnels du 132e donc nous voyons que nous sommes en train de rattraper des années de sous-investissement", dit-elle, en rajoutant qu’ils bénéficieront aussi du programme Scorpion. Les nouveaux équipements arrivent promet la ministre, des 4x4 de mission ou encore des caméras pour les chiens, les commandes devraient être livrées cette année.

loading

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu