Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Attentat mortel à Strasbourg sur le marché de Noël

Un rescapé de l'attentat de Strasbourg pourrait recevoir la Légion d'honneur

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu

Le premier adjoint au maire de Strasbourg Alain Fontanel a écrit au président de la République pour proposer d'inscrire un des survivants de l'attentat du 11 décembre dans la prochaine promotion de la Légion d'honneur. Damian Myna a reçu 11 coups de couteau en tentant de maîtriser Cherif Chekatt.

Rue des Orfèvres à Strasbourg (Bas-Rhin) après l'attentat du 11 décembre 2018.
Rue des Orfèvres à Strasbourg (Bas-Rhin) après l'attentat du 11 décembre 2018. © Radio France - Laurent Genvo

Strasbourg, France

Damian Myna va-t-il recevoir la Légion d'honneur ? En tout cas, le premier adjoint, Alain Fontanel a proposé au président de la République d'inscrire ce survivant de l'attentat de Strasbourg dans la prochaine promotion, le 14 juillet prochain. 

L'élu, qui a rencontré le rescapé à l'hôpital, est l'une des rares personnes à qui Damian Myna a raconté son acte courageux, le 11 décembre 2018. Il a reçu onze coups de couteau en essayant de maîtriser Cherif Chekatt, rue Sainte-Hélène.

Un corps-à-corps avec le terroriste

"Il m'a raconté cette rencontre avec le terroriste. Il s'est retrouvé face à face avec lui,à proximité des savons d'Hélène. Il venait juste de tirer directement contre ses deux amis. Face à la détonation, au choc, au bruit et de la peur, il s'est mis à terre. Et tout d'un coup, il se dit "non, ce n'est pas possible, mes amis sont attaqués, ma ville est attaquée". Il s'est levé et il s'est bagarré à mains nues avec le terroriste."

Aujourd'hui, le musicien strasbourgeois est en rééducation. Il retrouve doucement l'usage de sa jambe gauche, dont un nerf a été atteint après un coup de couteau dans la moelle épinière. Contacté par France Bleu Alsace, Damian Myna n'a pas souhaité nous répondre et préfère rester discret. "Il a une grande humilité. Récompenser Damian, c'est aussi reconnaître à quel point les Strasbourgeois ont réagi avec dignité, sans-froid et force", déclare Alain Fontanel. 

La proposition, quant à elle, est en cours de traitement à l'Elysée. "Le directeur de cabinet du président de la République m'a répondu, pour dire qu'ils avaient bien reçu la proposition et qu'ils l'examinaient."