Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un réseau de cambrioleurs démantelé entre la Lorraine et l'Albanie

Un réseau franco-albanais à l'origine d'au moins 70 cambriolages à la fin de l'année 2018 en Moselle et en Meurthe-et-Moselle, a été démantelé par la Gendarmerie le 23 avril. Sept personnes ont été interpellées, dont quatre entre Metz et Thionville et trois en Albanie.

Les 8 individus ont été interpellés entre la Moselle et l'Abanie
Les 8 individus ont été interpellés entre la Moselle et l'Abanie © Maxppp - Frédéric Lecocq

Lorraine, France

C'est une collaboration inédite entre la France et l'Albanie qui a permis de faire tomber le réseau. Entre fin 2017 et le printemps 2018, des centaines de cambriolages avaient été commis en Lorraine et une vingtaine d'individus originaire d'Albanie avaient été arrêtés. Dès lors, les enquêteurs avaient remonté la piste d'un réseau et la collaboration entre les deux pays les a conduit en Albanie et entre Metz et Thionville. 

Une famille interpellées en Moselle

Le 23 avril, sept personnes ont été arrêtées, dont quatre à Uckange et Hayange. Il s'agit d'un père et son fils qui ont été placés en détention provisoire. La mère et la belle-fille ont été placées sous contrôle judiciaire. Ils sont âgés de 22 à 46 ans et soupçonnés d'avoir fourni des appartements et des voitures à trois Albanais, arrêtés le même jour dans leur pays. 

70 cambriolages en moins de deux mois

Cette bande serait à l'origine de 70 cambriolages commis en Moselle et en Meurthe-et-Moselle entre septembre et novembre 2018. À chaque fois le mode opératoire était similaire. Ils entraient dans des maisons vides, dont les occupants étaient encore au travail, à la tombée de la nuit. Ils forçaient des portes ou fenêtres au tournevis avant d'entrer et de voler des bijoux et de l'argent liquide.