Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un réseau de prostitution chinois démantelé à Besançon

-
Par , France Bleu Besançon, France Bleu

Six proxénètes chinois ont été mis en examen vendredi 22 janvier pour proxénétisme aggravé. Ils étaient à la tête d'un réseau d'une douzaine de prostituées, des jeunes chinoises. Les passes avaient lieu dans des appartements loués dans plusieurs villes de France, notamment à Besançon (Doubs).

Les proxénètes louaient des appartement notamment rue de la Viotte et rue d'Anvers à Besançon.
Les proxénètes louaient des appartement notamment rue de la Viotte et rue d'Anvers à Besançon. © Maxppp - Alexandre Marchi

Un réseau chinois de prostitution a été démantelé à Besançon (Doubs), vendredi 22 janvier. Six proxénètes (dont cinq femmes), tous chinois, ont été mis en examen pour proxénétisme aggravé et association de malfaiteurs. Ils étaient à la tête d'un réseau installé dans plusieurs villes :  Dijon, Villeurbanne, Valence, Aubervilliers et Vitry-sur-Seine.

Des appartements loués rue de la Viotte et rue d'Anvers

Le contact avec les clients se faisait sur internet puis les proxénètes louaient des appartements. Notamment rue de la Viotte et rue d'Anvers, à Besançon. Cinq proxénètes étaient des femmes chinoises, d'anciennes prostituées qui s'était reconverties en organisatrice d'un réseau de prostitution d'une douzaine de femmes, plus jeunes (de 25 à 30 ans) elles aussi de nationalité chinoise. 

Des proxénètes et prostituées chinois en situation irrégulière

Le procureur de la République de Besançon, Etienne Manteaux, a qualifié ce réseau d'"abattage inhumain". Proxénètes et prostituées sont quasiment tous en situation irrégulière sur le territoire français. Certaines ont déjà été expulsées avant de revenir en France, a précisé le commandant de la police judiciaire de Besançon, Régis Millet, interrogé par l'AFP.

Les six proxénètes ont reconnu les faits. Cinq ont été placés en détention, le sixième est sous contrôle judiciaire. La police aux frontières a pris en charge les prostituées.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess