Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Faits divers – Justice

Un réseau de trafic de drogue démantelé au Mans

vendredi 15 mars 2019 à 18:50 Par Boris Hallier, France Bleu Maine

Sept personnes ont été interpellées au Mans et à Coulaines. Les policiers ont saisi d'importantes sommes d'argent, de la drogue et des armes de poing.

Les policiers sarthois ont démantelé un réseau de trafic de drogue dans l'agglomération du Mans.
Les policiers sarthois ont démantelé un réseau de trafic de drogue dans l'agglomération du Mans. - Facebook Police nationale de la Sarthe

Le Mans, France

Les arrestations ont eu lieu mardi et mercredi au Mans et à Coulaines. Sept personnes, dont un grossiste, ont été arrêtés, après plusieurs mois d'enquête. Ils sont soupçonnés d'avoir revendu de la drogue dans le quartier Bellevue notammen. 

629 grammes de cocaïne et 213 grammes d'héroïne ont été saisi par les enquêteurs.  - Aucun(e)
629 grammes de cocaïne et 213 grammes d'héroïne ont été saisi par les enquêteurs. - Facebook Police nationale de la Sarthe

Dans les différents appartements, les enquêteurs ont retrouvé 629 grammes de cocaïne, 213 grammes d'héroïne, trois armes de poing et plus de 13.000 euros.

Près de 13.000 euros ont été saisis par les enquêteurs.  - Aucun(e)
Près de 13.000 euros ont été saisis par les enquêteurs. - Facebook Police nationale de la Sarthe

Trois suspects incarcérés

Quatre des sept interpellés ont été déférés devant un juge ce jeudi. Trois sont placés en détention provisoire. Le quatrième est sous contrôle judiciaire. Ils seront jugés le mois prochain.