Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un réseau de trafic de drogue démantelé en Corrèze

vendredi 9 février 2018 à 14:01 - Mis à jour le vendredi 9 février 2018 à 18:00 Par Nathalie Col, France Bleu Limousin

10 personnes ont été interpellées cette semaine à Brive-la-Gaillarde, dans le cadre d'une enquête sur un réseau de trafic de cannabis. En deux ans, ces hommes sont soupçonnés d'avoir écoulé une vingtaine de kilos de drogue dans le quartier sensible des Chapélies.

1,7 kilo de résine de cannabis et 300 grammes d'herbe ont été saisis lors des interpellations des 10 suspects
1,7 kilo de résine de cannabis et 300 grammes d'herbe ont été saisis lors des interpellations des 10 suspects - © Police Nationale

Brive-la-Gaillarde, France

Dix personnes ont été interpellées lundi dernier, essentiellement à Brive, dans le cadre d'une enquête menée conjointement par le groupe stupéfiants du commissariat de Brive et le SRPJ de Limoges.  Deux d'entre elles ont été relâchées à l'issue de leur garde à vue, mais les huit autres suspects ont été mis en examen et  deux sont partis en détention provisoire. Les autres sont placés sous contrôle judiciaire. Ces hommes sont soupçonnés d'avoir organisé et alimenté un trafic de cannabis durant deux ans, dans le quartier sensible des Chapélies. Sur cette période, ils auraient écoulé au moins une vingtaine de kilos de drogue, pour un bénéfice estimé à 150.000 euros.  

Un réseau "très bien organisé et sectorisé" selon les enquêteurs

Parmi les suspects, chacun avait un rôle très précis : d'abord ceux qu'on appelle les "charbonneurs", autrement dit des petites mains qui vont au charbon, mais aussi les livreurs, les logisticiens chargés d'organiser l'approvisionnement, ou encore les nourrices, pour le stockage de la drogue. Sans oublier bien sûr le chef de réseau.  L'un des suspects est proche de la cinquantaine, tous les autres ont entre 20 et 25 ans. La plupart sont déjà connus pour des affaires de stupéfiants ou d'autres délits. Ils sont tombés dans la foulée des actions déjà menées l'an dernier, avec notamment un autre réseau démantelé au printemps à Brive. 

La petite bande était sous étroite  surveillance depuis plusieurs mois.  Elle travaillait visiblement à flux tendu, ce qui explique les quantités modestes saisies lors des interpellations :  1,7 kilos de résine de cannabis et 300 grammes d'herbe.