Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un réseau de trafiquants de viande démantelé en région Bourgogne-Franche-Comté

Plusieurs personnes ont été interpellées cette semaine, principalement dans le Territoire de Belfort, dans une vaste affaire d'escroquerie à la viande. Huit suspects ont été mis en examen et placés sous contrôle judiciaire dans ce dossier.

Les hommes du GIGN sont intervenus mardi à l'aube, à Valdoie et Offemont (photo d'illustration)
Les hommes du GIGN sont intervenus mardi à l'aube, à Valdoie et Offemont (photo d'illustration) © Maxppp - Maxppp

Neuf personnes ont été interpellées cette semaine, principalement dans le Territoire de Belfort, dans le cadre d'une enquête pour trafic de viande, ouverte en 2019 par le parquet de Dijon, a-t-on appris ce vendredi de source judiciaire. Ces personnes sont poursuivies dans une affaire d'escroquerie, et les chefs d'accusation sont nombreux.

Travail dissimulé, abus de bien social, blanchiment d'argent...

Il ne s'agit pas d'un trafic de viande avariée, mais bien d'une vaste affaire d'escroquerie financière. Ces personnes sont suspectées d'avoir commis "des manœuvres frauduleuses dans le cadre de relations commerciales", en lien avec une entreprise de viande basée en Côte d'Or, précise une source judiciaire. Le préjudice financier s'élèverait au total à plusieurs dizaines de milliers d'euros.

Intervention du GIGN

"Les faits sont graves et complexes", précise une autre source proche du dossier. L'enquête avait été ouverte courant 2019 par le parquet de Dijon. Elle s'est donc accélérée cette semaine avec l'arrestation de neuf personnes, des hommes et des femmes âgées d'une trentaine à une soixantaine d'années. Parmi elles, sept ont été arrêtées dans le Territoire de Belfort, mardi matin à Valdoie et Offemont, dans le quartier de l'Arsot.

Ces arrestations ont eu lieu au cours d'une opération de police assez spectaculaire : des hommes du GIGN et des policiers venus de Beaune ont mené diverses perquisitions au domicile des suspects, à l'aube. Sur les neuf personnes arrêtées, huit ont été mises en examen et placées sous contrôle judiciaire.

Il s'agit d'une opération conjointe entre la section de recherches de Dijon et la brigade de sûreté urbaine du commissariat de Beaune. Le GIGN et les policiers de Côte d'Or sont intervenus sur commission rogatoire d'un juge d'instruction basé à Dijon, où une information judiciaire avait été ouverte. L'enquête se poursuit : d'autres suspects seraient toujours recherchés dans ce dossier.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess