Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats

Un réseau de trafiquants de voitures volées démantelé dans le nord de la France

-
Par , France Bleu Nord

22 personnes ont été interpellées cette semaine pour des vols de voitures, dans le Nord et le Pas-de-Calais selon Franceinfo. Les voitures étaient piratées, avant d'être maquillées et revendues dans d'autres régions de France.

22 personnes ont été interpellées dans le Nord et le Pas-de-Calais lors du démantèlement d'un réseau de trafiquants de voitures volées. (illustration)
22 personnes ont été interpellées dans le Nord et le Pas-de-Calais lors du démantèlement d'un réseau de trafiquants de voitures volées. (illustration) © Radio France - Victor Vasseur

C'est un coup de filet des gendarmes de Lille et des policiers de Direction départementale de la sécurité publique qui a mis fin au réseau. 22 personnes ont été interpellées ce lundi dans une affaire de vols de voitures, principalement dans la métropole Lilloise. Le réseau de trafiquants ciblait particulièrement les voitures Peugeot et Renault. 

Pour ouvrir les véhicules, les voleurs n'avaient pas besoin de la clef, ou d'entrer par effraction. Selon le communiqué de la section de recherche de la gendarmerie de Lille, que Franceinfo a pu consulté, ils pirataient les dispositifs de verrouillage et d'anti-démarrage. Une fois ouvertes, les voitures étaient emmenées dans des hangars, dans le Nord et le Pas-de-Calais. Elles y étaient maquillées, pour ne pas être repérées. Les malfaiteurs modifiaient aussi les numéros de série. 

Des espèces et des véhicules découverts lors des perquisitions

Les véhicules étaient ensuite revendus, grâce à des formulaires de carte de grise volés. Ils étaient notamment acheminés dans le sud de la France et près de la frontière suisse, de nuit, en convoi. Pour le moment, le réseau est suspecté d'avoir dérobé 65 voitures.

Lors de l'opération, une vingtaine de voitures volées ont été découvertes, mais aussi 175 000 euros en espèces. Les enquêteurs ont également saisi plus de 35 000 euros sur un compte bancaire, cinq véhicules, des armes et du cannabis. Sur les 22 personnes interpellées, quinze ont été présentées à un juge d'instruction et mises en examen, notamment pour vols en bande organisées. Quatre d'entre elles dorment en prison, en détention provisoire. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu