Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un réseau de voleurs de cuivre démantelé dans l'ouest de la France

jeudi 28 mars 2019 à 20:30 Par Grégory Jullian, France Bleu Loire Océan et France Bleu La Rochelle

Un réseau de voleurs de cuivre a été démantelé ce mardi dans l'ouest de la France. En tout, 15 personnes ont été interpellées en Loire-Atlantique, dans le Maine-et-Loire et en Charente-Maritime. Une centaine de gendarmes a été mobilisée.

Des câbles en cuivre
Des câbles en cuivre - Gendarmerie Nationale

Nantes, France

C'est une enquête qui a duré plusieurs mois. Les gendarmes de la brigade de recherches de Nantes ont interpellé ce mardi 15 personnes soupçonnées d'avoir dérobé près de 20 kilomètres de câble en cuivre appartenant à l'opérateur téléphonique Orange. Pour mettre fin à ce réseau, une centaine de gendarme a été mobilisée. Les suspects sont des hommes et des femmes âgés de 20 à 74 ans. Ils auraient agi sur trois départements la Loire-Atlantique, la Vendée et le Maine-et Loire entre janvier 2018 et mars 2019. 

Les pinces pour couper le cuivre   - Aucun(e)
Les pinces pour couper le cuivre - Gendarmerie Nationale

A chaque fois, les voleurs opèrent la nuit. Ils repèrent une trappe sous la chaussée, puis coupent les câbles en cuivre avec des pinces avant de les tirer à l'aide de leurs voitures. Le cuivre est ensuite acheminé chez un ferrailleur qui se trouve à La Rochelle en Charente-Maritime. Là, les voleurs cèdent la marchandise quatre euros le kilo. Le ferrailleur la revend deux euros plus cher.

L'affaire était visiblement rentable. Sur place, les gendarmes ont retrouvé 20 tonnes de cuivre, 17 lingots d'argent pour un montant d'environ 20.000 euros et 15 armes à feu.

Les armes retrouvées  - Aucun(e)
Les armes retrouvées - Gendarmerie Nationale

En tout, sept personnes sont mises en examen pour vol en bande organisée, recel de biens provenant d'une bande organisée, travail dissimulé et blanchissement en bande organisée. Elles risquent 15 ans de prison.