Faits divers – Justice

Rion-des-Landes : un retraité interpellé pour avoir montré des films pornographiques à deux enfants

Par Frédéric Denis, France Bleu Gascogne et France Bleu mardi 27 septembre 2016 à 19:09

Le retraité encourageait les deux enfants à jouer sur son ordinateur où il laissait des films pornographiques ouverts
Le retraité encourageait les deux enfants à jouer sur son ordinateur où il laissait des films pornographiques ouverts © Radio France

Un retraité de Rion-des-Landes sera déferré ce mercredi matin devant un juge d'instruction à Dax. Cet homme de 63 ans a été placé en garde à vue pour corruption de mineurs. En 2014, chez lui, pendant plusieurs semaines, il a montré des films pornographiques à deux enfants, alors âgés de 9 ans.

Un retraité de 63 ans de Rion-des-Landes est en garde a vue, ce mardi 27 septembre, pour corruption de mineurs. Il doit être déféré ce mercredi matin devant un juge d'instruction à Dax. En 2014, pendant plusieurs semaines, ce retraité landais a montré des films pornographiques à deux enfants alors âgés de 9 ans, des enfants d'amis. A l'époque, le retraité landais garde ces deux enfants de temps en temps. Il rend service à ses amis, qui ont confiance.

Les enfants miment une scène de sexe à leurs parents

Cette semaine, les enfants se mettent à mimer une scène de sexe devant leurs parents. Choqués, ils les interrogent. Ils ont regardé des films où des adultes faisaient la même chose. Les parents comprennent rapidement. Ils préviennent les gendarmes. Les militaires interpellent le retraité, chez lui, à Rion-des-Landes. Ils saisissent son ordinateur. Ils retrouvent plusieurs films pornographiques dessus. La section de recherche de la Gendarmerie de Pau, spécialisée dans les nouvelles technologies, va maintenant disséquer le disque dur. Les gendarmes vont essayer de savoir si ce retraité de Rion-des-Landes, qui vit seul, à téléchargé ou pas des images à caractère sexuel mettant en scène des mineurs.

Pas de viol, pas d'attouchements sexuels sur les enfants

Une certitude : le retraité n'a pas violé les enfants, et il n'y a pas eu d'attouchement sexuels. Un expert psychiatre l'a examiné. Il n'a pas décelé de maladie mentale, mais une grande ambiguïté sur le plan de la sexualité de ce Landais. Les enquêteurs parlent d'un prédateur sexuel en veille, un homme pervers recroquevillé sur ses fantasmes. Ils essayent de savoir s'il y a d'autres jeunes victimes ou pas. Une information judiciaire pour corruption de mineurs et exhibition sexuelle est ouverte dans cette affaire. Le retraité de Rion-des-Landes, qui n'a pas de casier judiciaire, pourrait être mis en examen pour ces motifs à l'issue de son déferrement devant le juge d'instruction de Dax ce mercredi.