Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un retraité retrouvé mort, son épouse interpellée

mercredi 23 juillet 2014 à 18:22 - Mis à jour le vendredi 25 juillet 2014 à 12:00 Par Philippe Thomas, France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Un homme de 75 ans a été retrouvé mort mardi soir à Mondeville, près de Caen. Son épouse a été placée en garde-à-vue puis libérée mercredi après-midi.

Clone of Une voiture de police - Image d'illustration
Clone of Une voiture de police - Image d'illustration © Stéphane Milhomme - Radio France

C'est la fille de l'épouse qui prévient les secours mardi soir d'après Ouest-France. Elle habite tout près et elle est un peu inquiète : apparemment, les volets de la maison n'ont pas été ouverts et la voiture n'a pas bougé de la journée. Inquiétude légitime hélas, à leur arrivée dans la maison de Mondeville, près de Caen, les pompiers découvrent effectivement le drame : le retraité est mort. Il est assis sur les toilettes, avec une plaie importante à la tête et du sang sur ses vêtements. Quant à son épouse, âgée de 74 ans, elle est prostrée dans le garage, couchée sur le dos.

Traces de sang

Sur place, des traces de sang ont été relevées en bas de l'escalier notamment, mais aucune arme blanche n'a été retrouvée. Dans un premier temps, l'épouse de la victime a été placée en garde à vue au CHU de Caen ; garde à vue levée en fin d'après-midi ce mercredi.

Selon le parquet de Caen, compte tenu "de la situation psychologique de l'épouse, il est très difficile d'avoir un discours précis, cohérent et sans contradiction. " La femme de la victime est libre mais toujours sous traitement médical.

L'enquête pour coups mortels ne fait que commencer. Homicide ou accident, rien n'est encore exclu. L'autopsie prévue ce jeudi, devrait permettre d'en savoir plus sur les causes du décès.