Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs
Dossier : Carnaval de Nice

VIDÉO - Un robot pour aider à la fabrication des chars du carnaval de Nice

-
Par , France Bleu Azur

Il y aura 17 chars dans les rues de Nice pour la 135e édition du Carnaval, à partir du 16 février. À moins d'un mois du coup d'envoi, nous avons visité les ateliers où les grosses têtes prennent forme.

Le premier ministre Edouard Philippe avant de trôner sur un des 17 chars du Carnaval 2019
Le premier ministre Edouard Philippe avant de trôner sur un des 17 chars du Carnaval 2019 © Radio France - Stéphane Maggiolini

Nice, France

Dans moins d'un mois, place aux grosses têtes dans les rues de Nice. Les petites mains de sa Majesté "Le Roi du cinéma" s'activent en coulisses. La fabrication des chars a débuté à l'automne et pour cette 135e édition du carnaval de Nice, la tradition est respectée, mais pour la première fois, un robot à la pointe de la technologie, vient aider à la découpe des énormes blocs de polystyrène. Un bras articulé géant qui découpe avec précision et surtout avec une dextérité bien supérieure à celle de l'homme. 

"Nous l'avons baptisé Comello, il permet de découper aussi le bois et l'aluminium.  On travaille à partir de pièces qui ensuite sont mises bout à bout, il aurait fallut quelques heures pour la sculpter et là, avec le robot, c'est fait en 20 minutes", explique Gérard Artufel sculpteur et dessinateur. 

Une petite révolution 

"C'est un gain de temps considérable pour nous il y a un rapport de 1 à 5 au niveau du gain de temps et une précision que même le meilleur des sculpteur ne pourrait avoir.   Nous sommes les seuls au Monde à utiliser ce robot " - Gérard Artufel 

Pour Pierre Povigna, carnavalier depuis 4 générations : " Les éléments sont dessinés en 3D. Ce robot nous apporte une justesse dans les sculpture, et on peut faire ce qu"on veut et même rectifier un sourire ou bouger les yeux des personnages. cela nous permet d'être précis et de travailler au millimètre." Mais le métier ne disparaît par pour autant, les sculpteurs sont la, c'est juste une innovation dans notre travail. C'est comme une couturière et sa machine". Une précision qui a un coût : 400.000 euros. 

Dans le hangar les personnages géants prennent forme  - Radio France
Dans le hangar les personnages géants prennent forme © Radio France - Stéphane Maggioni

Le Carnaval de Nice 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu