Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un Ruffécois de 20 ans entre la vie et la mort après une altercation avec son compagnon

-
Par , France Bleu La Rochelle
Ruffec, France

Les faits se sont produits en plein milieu de la nuit entre samedi 16 et dimanche 17 mai. Le compagnon de la victime aurait fait irruption dans sa chambre pour le poignarder. C'est lors de la bagarre qui a suivi que la victime se serait blessée à la carotide en tombant sur un tesson de verre.

Le parquet a ouvert une information judiciaire pour tentative d'homicide volontaire et requis le placement en détention provisoire.
Le parquet a ouvert une information judiciaire pour tentative d'homicide volontaire et requis le placement en détention provisoire. © Radio France - Pierre Marsat

Un jeune homme de 20 ans est toujours entre la vie et la mort après une altercation avec son compagnon dans la nuit du 16 au 17 mai à Ruffec en Charente. D'après le mis en cause, le jeune homme se serait blessé en tombant sur un tesson de verre lors d'une très grosse bagarre en plein milieu de la nuit. C'est la cause de cette bagarre qui a poussé le parquet à ouvrir une information judiciaire pour tentative d'homicide volontaire. Le compagnon de la victime aurait en effet fait irruption dans sa chambre pour le poignarder. En cause, un débat autour de l'existence des fantômes. 

Le parquet évoque un milieu difficile sur fonds de carences affectives et d'abus sexuels. La victime, touchée à la carotide et hospitalisée à Poitiers dans un état grave, n'a pas pu être entendue. L'agresseur présumé est passé devant le juge d'instruction pour être mis en examen, le parquet a requis le placement en détention provisoire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu