Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Il met le feu à la maison de sa compagne après avoir découvert qu'elle le trompait

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Maine, France Bleu

Un Sarthois a été condamné à un an de prison ferme pour avoir incendié, ce samedi 3 avril à Bouloire, la maison de sa compagne dans laquelle il résidait. L'homme a voulu se venger, après avoir appris qu'elle fréquentait un autre homme. Elle ne se trouvait pas dans la maison au moment de l'incendie.

Un Sarthois reconnaît avoir mis le feu au pavillon de sa compagne à Bouloire. Il sera jugé ce mercredi 7 avril
Un Sarthois reconnaît avoir mis le feu au pavillon de sa compagne à Bouloire. Il sera jugé ce mercredi 7 avril © Radio France - Clémentine Sabrié

Un homme de 37 ans a été condamné ce mercredi 7 avril par le Tribunal du Mans à un an de prison ferme pour avoir incendié la maison de sa compagne à Bouloire. Il a également l'interdiction d'entrer en contact avec la victime. 

L'incendie a eu lieu samedi dernier, chemin des Buissons. Alors que sa compagne est partie en week-end en Normandie, le Sarthois la soupçonne d'être partie rejoindre un autre homme. Il épluche ses factures de téléphone, tombe sur un numéro qui revient à plusieurs reprises, et retrouve, grâce aux réseaux sociaux, un homme qui a un mobile-home en Normandie. 

48 heures de fuite

Le Sarthois, qui habite chez sa compagne, rassemble alors ses affaires, et les met à l'abri avec le chat et le hamster. Il répand ensuite plusieurs litres d'essence dans la maison, avant d'y allumer le feu. Plutôt que d'appeler les pompiers, l'homme prévient, par SMS, des amis et des voisins de la jeune femme qu'il vient d'incendier sa maison. Et il prend la fuite. Il passe la nuit dans sa voiture, puis se réfugie à Angers, où il loue un appartement à la journée. Recherché par les gendarmes, il se rendra de lui-même, le lundi, au commissariat du Mans. 

Des menaces d'incendie

L'homme plaide un "coup de colère", assurant ne pas se douter que les flammes prendraient une telle ampleur. Mais pour le parquet, la préméditation ne fait pas de doute : l'homme avait déjà menacé sa compagne de la brûler avec la maison si elle le quittait ou le trompait. Via son avocate, la jeune femme a indiqué qu'elle souhaitait quitter le Sarthois depuis plusieurs mois, mais qu'elle n'osait pas, par peur de représailles. 

Sa maison ravagée par les flammes, la victime a été relogée chez des amis, en attendant que la mairie de Bouloire lui propose un nouveau logement. L'incendiaire pourra, quant à lui, purger une détention à domicile, sous bracelet électronique.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess