Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un scanner géant pour traquer la contrebande sur l'aire d’Écot

samedi 4 août 2018 à 21:30 Par Caroline Felix, France Bleu Belfort-Montbéliard

Un camion-scanner itinérant s'est arrêté cette semaine sur l'aire d’Écot, au bord de l'A36. Il permet aux douanes d'effectuer une radiographie complète des poids-lourds et de détecter d'éventuelles marchandises frauduleuses.

L'opération de scannage dure 40 secondes
L'opération de scannage dure 40 secondes © Radio France - Caroline Félix

Écot, France

Les douanes françaises possèdent une flotte de quatre camions-scanner. Deux d'entre eux sont en permanence dans les ports de Marseille et du Havre. Les deux autres sont itinérants. Cette semaine, un des camions était garé sur l'aire d’Écot, au bord de l'autoroute A36.

Une opération rapide

Le bras géant du camion projette des rayons X à travers les poids lourds interceptés sur l'autoroutes par les douaniers mobiles. "Ça permet de photographier l'intérieur des remorques afin d’éventuellement détecter des masses suspectes qui pourraient correspondre à des stupéfiants ou du tabac de contrebande.", explique Mathieu Spanu, chef divisionnaire des douanes de Besançon.

Le scannage dure 40 secondes. L'analyse des images prend rarement plus de 5 minutes lorsqu'il n'y a rien de suspect à bord. Ainsi le véhicule inspecte 13 à 14 véhicules par heure. Les douaniers gagnent une heure par poids-lourd par rapport à une fouille classique, à la main.

"Les contrebandiers ont de l'imagination"

Le camion impressionne mais son principe de fonctionnement est le même qu'une radiographie chez le médecin. Dans la cabine, un opérateur analyse l'image radioscopique.  "Parfois des marchandises sont introduites dans les planchers, dans les plafonds des cabines des chauffeurs, ou dans les boîtes de conserve. Les contrebandiers ont de l'imagination, il ont toujours une longueur d'avance. Donc le camion-scanner est l'outil efficace qui nous permet de lever les doutes.", se félicite l'opérateur.

Le camion-scanner parcourt la France depuis une dizaine d'années - Radio France
Le camion-scanner parcourt la France depuis une dizaine d'années © Radio France - Caroline Félix

Ce scanner permet aussi de contrôler des véhicules que les douaniers ne pourraient pas fouiller en temps normal : les camions de produits chimiques ou d'essence.