Faits divers – Justice

Un sculpteur désespéré après le saccage de son oeuvre sur une place de Sainte-Maxime

Par Thibault Maisonneuve, France Bleu Provence jeudi 8 septembre 2016 à 17:35

La "Femme au chapeau" avant sa destruction
La "Femme au chapeau" avant sa destruction - Paul Nebac

En août, la "Femme au chapeau", une sculpture de 300 kilos installée sur une place de Sainte-Maxime (Var) a été vandalisée. Les coupables n'ont toujours pas été arrêtés. Son créateur ne décolère pas.

La "Femme au chapeau", une sculpture de 1,60 m et pesant 300 kilos a été vandalisée en août alors qu'elle se trouvait place Victor Hugo à Sainte-Maxime (Var). De cette oeuvre offerte à la municipalité en mai 2015,  il ne reste plus que le pied qui soutenait le corps d'une femme dont le visage était dissimulé par un chapeau.

L'auteur, Paul Nebac, est désemparé. Il confirme à France Bleu Provence que "les caméras de surveillance n'ont rien montré". Quasiment le même jour, "la chapelle de La Nartelle" a été également vandalisée. Une statue de la Vierge-Marie avait disparu.

La "Femme au chapeau" exposée dans le jardin de son sculpteur  - Aucun(e)
La "Femme au chapeau" exposée dans le jardin de son sculpteur - Paul Nebac
Le croquis de la "Femme au chapeau" - Aucun(e)
Le croquis de la "Femme au chapeau" - Paul Nebac