Faits divers – Justice

Un séisme ressenti à côté de Brest

Par Typhaine Morin, Benjamin Bourgine et Leila Mechaouri, France Bleu Breizh Izel et France Bleu vendredi 30 octobre 2015 à 12:27 Mis à jour le vendredi 30 octobre 2015 à 12:30

Un séisme d'une magnitude de 3 degrés a été ressenti près de Brest
Un séisme d'une magnitude de 3 degrés a été ressenti près de Brest © Radio France

La terre a tremblé ce vendredi matin à 9h55 près de Brest, dans le Finistère, à Plougastel-Daoulas précisément. Le séisme de magnitude 3,4 a été ressenti et les internautes l'ont fait savoir sur les réseaux sociaux !

C'est un événement suffisamment rare pour être souligné : un tremblement de terre a été ressenti à Brest ce vendredi matin dans la région de Brest, dans le Finistère. À 9h55 précisément, un séisme d'une magnitude de 3,4 a été enregistré par le Bureau central sismologique français. Le BCSF a établi une carte d'intensités en fonction des témoignages recueillis. 

"Mon chien a commencé à s'énerver" - Une serveuse, à Plougastel-Daoulas

L'épicentre de ce séisme se situe dans le secteur de Plougastel-Daoulas. Mais sur place, ce vendredi, peu de personnes avaient ressenti la secousse. Une jeune serveuse du centre ville, en revanche, a bien senti quelque chose d'anormal. " Mon chien a commencé à s'énerver, il n'était pas comme d'habitude, témoigne Servane. Moi je ne me suis pas inquiétée. J'ai ressenti comme un gros camion passer devant la maison. Comme un vrombissement. Les poutres ont un peu craqué. Mais c'était très court. "

Le massif armoricain " bouge toujours, de puis très longtemps et il continuera à bouger pendant encore très longtemps, explique Jérôme Vergne, de l'Observatoire des sciences de Strasbourg. Ce séisme s'est produit dans l'environnement d'une faille bien connue, le cisaillement nord armoricain, une zone qui concentre une partie de l'activité sismique de la Bretagne ". Le sismologue rappelle, par ailleurs, que le plus gros tremblement de terre connu dans la région remonte à 1959 : un séisme de magnitude 7 à Quimper. Plus récemment, la terre a tremblé aussi à Hennebont, près de Lorient, en 2002, un séisme de magnitude 5.

Un petit séisme, mais bien réel

Et Jérôme Vergne ajoute : "Un  séisme se produit sur une faille, qui est une zone de faiblesse de la croûte terrestre. Cette croûte fait 30 km d'épaisseur en Bretagne. Elle est lacérée par ces failles tectoniques créées il y a très longtemps. Même si cette chaîne de montagne a été abrasée (Le massif armoricain) ces failles sont toujours là. Aujourd'hui, elle rejoue. En partie parce qu'il y a encore un peu de déformation lié au fait que la plaque européenne est en collision avec la plaque africaine, mais ce n'est pas le seul mécanisme de la sismicité de la plaque Armorique. Il y a aussi de l'érosion, c'est un peu une respiration de la terre si vous voulez."

Un séisme en Bretagne ? Oui, c'est possible

Réactions sur les réseaux sociaux

Sur les réseaux sociaux, les internautes ont vite livré leurs impressions après ce séisme :