Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un sénateur isérois visite la prison de Varces pendant près de six heures

-
Par , France Bleu Isère

C’est un droit réservé aux parlementaires, ils peuvent visiter les lieux de privation de liberté. Le sénateur écologiste de l’Isère s’est présenté mardi matin à l’entrée de la maison d’arrêt de Varces. Il a longuement visité l’établissement.

Comme l’y autorise la loi, Guillaume Gontard, s’est fait ouvrir les portes de la prison et des cellules
Comme l’y autorise la loi, Guillaume Gontard, s’est fait ouvrir les portes de la prison et des cellules - Antonin Kermen

Varces-Allières-et-Risset, France

La prison de Varces a mauvaise réputation. Comme bien d’autres établissements en France, la surpopulation carcérale est constante, près de 160% d’occupation des cellules. Le sénateur écologiste Guillaume Gontard s’est invité dans la maison d’arrêt, presque six heures de visite pour se rendre compte des conditions de détention, et de travail des agents de l’administration pénitentiaire.

Visite du sénateur Guillaume Gontard à la prison de Varces

Les déchets jetés par les fenêtres posent un vrai problème de salubrité à Varces, comme dans de nombreuses prisons françaises - Aucun(e)
Les déchets jetés par les fenêtres posent un vrai problème de salubrité à Varces, comme dans de nombreuses prisons françaises - Antonin Kermen

En 2009, Varces avait fait l’objet d’un rapport peu flatteur, dix ans après, c’est notamment vers des cellules déjà visées que se dirige le sénateur. Si des cloisons ont bien été installées dans les toilettes des geôles, si certaines sont régulièrement repeintes, la prison ouverte en 1972 reste très vétuste. Principaux soucis : l’état des douches, les déchets qui s’amassent sur le toit du premier étage et augmentent la présence des rats et le quartier disciplinaire, dont la cour de promenade n’est pas à l’air libre, puisqu’il s’agit d’une pièce avec un toit.

« Les conditions sont assez terribles » Guillaume Gontard à la sortie de sa visite

La prison de Varces est régulièrement en travaux. Ceux des toits reprendront à la rentrée, c’est aussi à cette période que des téléphones fixes seront déployés dans les cellules, l’établissement isérois étant pilote en la matière.