Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un septuagénaire égaré roule 30 kilomètres à contre-sens sur les autoroutes A28 et A10 en Indre-et-Loire

vendredi 26 janvier 2018 à 18:06 Par Boris Compain, France Bleu Touraine et France Bleu

On peut parler d'un miracle, selon les gendarmes. Miracle qu'il n'y ait pas eu d'accident, jeudi soir, quand un conducteur a fait 30 kilomètres à contre-sens sur l'autoroute A28, puis sur l'A10. Apparemment, ce septuagénaire s'est tout simplement perdu en allant du Mans à Château-Renault.

L'automobiliste a roulé au moins un quart d'heure à contre-sens sur l'A28 puis l'A10
L'automobiliste a roulé au moins un quart d'heure à contre-sens sur l'A28 puis l'A10 © Maxppp - PHOTOPQR/SUD OUEST

Indre-et-Loire

Les gendarmes ne savent même pas précisément comment le véhicule s'est retrouvé à contresens sur l'A28, à hauteur de Rouziers-de-Touraine, quand sa présence a été signalée par un conducteur, vers 21H30. Le septuagénaire a semble-t-il assez vite compris qu'il était dans le mauvais sens, mais il ne savait pas trop quoi faire, alors il a roulé, le plus à droite possible, sur la bande d'arrêt d'urgence.

Une ambulance gyrophare allumé roule à la hauteur du véhicule à contre-sens pour alerter les autres automobilistes 

Le temps que les gendarmes le rejoignent et l'arrêtent, sur l'A10, dans la zone de travaux de Chambray les Tours, un bon quart d'heure s'est écoulé. Il faut saluer la présence d'esprit d'un ambulancier : lui était dans le bon sens, mais il s'est mis à rouler à la même vitesse que le chauffard, gyrophare allumé, pour prévenir les voitures qui arrivaient en face qu'il y avait quelque chose d'anormal. C'est peut-être grâce à ce dispositif ingénieux qu'il n'y a pas eu d'accident. 

On ne sait pas exactement combien de véhicules se sont retrouvés face à la voiture à contre-sens. Sans doute très peu sur l'A28, à 21H30, mais probablement plus sur l'A10. Aux gendarmes qui le verbalisaient, le conducteur a expliqué qu'il s'était égaré. Il avait pourtant l'air d'avoir toute sa tête.