Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un skieur de randonnée tué par une avalanche dans les Hautes-Pyrénées

mardi 9 janvier 2018 à 19:33 Par Axelle Labbé, France Bleu Béarn et France Bleu

Deux avalanches se sont déclenchées à une demi-heure d'intervalle ce mardi après-midi dans les Hautes-Pyrénées. À Aragnouet, un skieur de randonné de 35 ans a été tué par la coulée de neige. Un autre skieur de randonnée a été blessé à Cauterets.

Le PGHM d'Oloron en exercice (photo d'illustration)
Le PGHM d'Oloron en exercice (photo d'illustration) © Radio France - Axelle Labbé

Deux avalanches ont emporté des skieurs mardi après-midi dans les Hautes-Pyrénées. Un homme de 35 ans qui faisait du ski de randonnée a été tué, emporté par une coulée en début d'après-midi à Aragnouet, près de la station de Piau-Engaly. Une autre coulée avait emporté un autre skieur de randonnée à Cauterets une demie heure avant. Dans les deux cas, ce sont les skieurs qui ont déclenché la coulée de neige à leur passage.

Emporté sur 200 mètres de dénivelé

À Aragnouet, l'avalanche s'est déclenchée à 1600 mètres d'altitude, peu après 15 heures, au passage donc de ce skieur de randonnée de 35 ans, qui vivait à Veille-Aure, juste à côté. Il skiait avec un ami, et il avait pris de l'avance. Il a coupé la pente, et cela a déclenché une coulée de neige. Il a été emporté sur 200 mètres de dénivelé. Son ami a donné l'alerte. Son corps a été retrouvé grâce au maître-chien déposé en hélicoptère et au détecteur de victime d'avalanche qu'il avait sur lui.  

Une demie heure plus tôt, même scénario à Cauterets : deux skieurs de randonnée redescendent vers leur voiture, l'un d'eux coupe la pente. Le manteau neigeux est déséquilibré, l'avalanche part. C'est le deuxième skieur qui l'a aidé à s'extraire de la neige, il souffre de plusieurs blessures à l'épaule, au dos et au genou. 

Dans les deux cas, il s’agissait de skieurs expérimentés et bien équipés, avec pelle, sondeur et détecteur. Ils étaient dans des secteurs qui n'étaient pas particulièrement dangereux selon le peloton de gendarmerie de haute montagne. Le risque d'avalanches est actuellement de 3/5 sur les Pyrénées.

Le capitaine Jean-Marc Bougy, du PGHM de Pierrefeitte-Nestalas