Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Les rues de Strasbourg sillonnées par la police

DIRECT - Fusillade à Strasbourg : au moins quatre morts et 11 blessés

Faits divers – Justice

Un skipper danois hélitreuillé au large de Barfleur

samedi 29 septembre 2018 à 9:38 Par Pierre Coquelin, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu Cotentin

Un skipper danois a été pris en charge au large de Barfleur ce vendredi soir. Pris dans les vagues, son voilier s'est échoué. La victime a été hélitreuillée.

Le navire s'est échoué aux abords du chenal du port de Barfleur.
Le navire s'est échoué aux abords du chenal du port de Barfleur. - Préfecture maritime de la Manche et de la Mer du Nord

Barfleur, France

Ce vendredi vers 20h10, la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord est prévenue par le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (Cross) Jobourg d'un message de détresse. Un voilier, El bandido de Chile, est en difficulté. 

Aussitôt, l’hélicoptère Caïman de la Marine nationale est dépêché sur place. Le navire s'est échoué aux abords du chenal du port de Barfleur et il se fait drosser par la violence des vagues vers les rochers tous proches. Un plongeur est mis à l'eau pour rejoindre le bateau et procéder au secours du skipper danois d'une quarantaine d'années.

Voilier disloqué 

Finalement, la victime est hélitreuillée jusqu'au niveau du phare de Gatteville, où il est pris en charge par les pompiers peu après 21 heures. Avant son transfert à l’hôpital de Cherbourg.

Le naufrage s'est produit dans des conditions météorologiques très dégradées : des vagues de trois mètres, et du vent pouvant atteindre 64km/h.  Moins de dix minutes après le treuillage du skipper le voilier s'est entièrement disloqué et son épave continue d'être drossée à la côte à la faveur de la marée montante